https://www.terraeco.net/Terra-eco-se-place-en-redressement,61160.html
Terra eco se place en redressement judiciaire
jeudi, 30 juillet 2015 / La rédaction de Terraeco /

Installée entre Paris et Nantes, la rédaction de « Terra eco » commet des enquêtes et articles originaux et « pilote » un réseau de 100 correspondants sur les 5 continents.

- Aimez notre page Facebook

- Suivez nous sur Twitter : @terraeco

- Rejoignez-nous : ouvrez votre blog en un clic sur Terraeco.net

- Terra eco vit principalement du soutien de ses lecteurs. Abonnez-vous à partir de 3€ par mois

Terra Economica SAS, la société éditrice du journal Terra eco, a demandé et obtenu le 29 juillet 2015 son placement en redressement judiciaire auprès du Tribunal de commerce de Nantes.

Cette décision intervient 11 mois après le lancement de l’opération "Sauvez Terra", en septembre dernier, au cours de laquelle Terra eco - journal électronique prolongé par un magazine mensuel papier - avait sollicité ses lecteurs. L’opération avait permis de réunir en un temps record (24 jours) plus de 110.000€ de soutiens via le site de crowdfunding Ulule et la plate-forme J’aime l’info.

Depuis cette opération, Terra eco a lancé une nouvelle formule, enregistré un développement soutenu de ses abonnements et poursuivi la diversification de ses revenus (mécénat et opérations spéciales, notamment). Mais le titre souffre d’une sous-capitalisation chronique. Il a manqué de temps pour mener à bien sa convalescence économique et financière.

« La période d’observation ouverte par le Tribunal nous offre une respiration. Elle va nous permettre de poursuivre les négociations en cours avec des partenaires et, nous l’espérons, d’aboutir à un plan de continuation. Ce dernier nécessitera de toute évidence l’entrée d’au moins un nouvel acteur individuel ou industriel au capital de l’entreprise », précise Walter Bouvais, le directeur de la publication.

Journal électronique quotidien, prolongé par un magazine papier mensuel, Terra eco poursuit normalement son activité. Le magazine de septembre sera diffusé comme prévu à la fin du mois d’août.

Avec 20.000 abonnés et 15 permanents, la société éditrice de Terra eco vise une activité de 1,7 M€ en 2015, et la rentabilité en 2016.

Terra eco est une des références francophones sur les sujets de la transition écologique, économique et sociale. Ses journalistes traitent, entre autres, régulièrement des enjeux humains du dérèglement climatique, auquel les pays du monde entier devront s’attaquer en décembre prochain, à Paris, lors de la conférence internationale sur le climat (COP21).

- Le Manifeste de la rédaction