https://www.terraeco.net/Miss-Bouffe-raconte-les-mal,59976.html
Miss Bouffe raconte… les (mal) faisans de Moselle
jeudi, 28 mai 2015 / Miss Bouffe

Il était une fois, dans le pays mosellan, des renards et des campagnols. Les goupils croquaient les rongeurs et tout le monde s’en portait bien. Un jour, les chasseurs, lassés du sanglier, eurent envie de tirer du faisan. Comme il y avait belle lurette que ce gibier à plumes avait disparu du coin, ils eurent la brillante idée d’en lâcher par milliers. Mais pour que les faisans tiennent le coup en attendant de passer à trépas un dimanche matin, il a fallu piéger les renards qui en auraient fait leur goûter. Les campagnols, eux, bien tranquilles sans les goupils, ont donc pullulé. Alors les agriculteurs se sont fâchés. Et on fut bien contraint de les autoriser à empoisonner les campagnols. Mais voilà, le poison tuait aussi les rapaces… Entre les vallées de la Seille et de la Nied, l’Association pour la protection des animaux sauvages est pour l’instant bien seule à s’émouvoir du sort des faisans, renards, campagnols et oiseaux, dont l’équilibre savant est mis à mal par un plan de chasse de trois ans, s’étendant sur 160 communes et 10 000 hectares. Dans une fable digne de ce nom, Dame Nature se serait vengée, à la fin, du trouble semé par ces vauriens d’humains. Mais La Fontaine est loin et le bestiaire mal en point. —

Dans cette aventure, il est sans doute le dindon de la farce, goûtons-le en pâté.