https://www.terraeco.net/Les-Groseilles-de-novembre-farce,59059.html
« Les Groseilles 
de novembre », farce attaque
mercredi, 25 mars 2015 / Simon Barthélémy

D’Andrus Kivirähk Le Tripode, 320 pages, 23 euros.

Des seigneurs sans cesse détroussés par leurs serfs si voraces et bornés qu’ils mangent jusqu’au savon. Des « kratts », créatures du folklore estonien chargées de voler les voisins : bienvenue chez Andrus Kivirähk. Ce romancier contemporain, déjà classique en Estonie, conte une farce moyenâgeuse et désopilante, qui renverse les valeurs établies, où les paysans recrachent les hosties et dupent le diable avec des pactes au jus de groseille. Complètement à l’Est !


AUTRES IMAGES

JPEG - 11.8 ko
131 x 180 pixels