https://www.terraeco.net/Ce-Bangladesh-qui-se-noie,59038.html
Ce Bangladesh 
qui se noie
mercredi, 25 mars 2015 / Jules Toulet

Ici, un terrain de foot devenu plaine. Là, d’étroites digues, vitales pour se déplacer. Dans ce pays d’Asie, la montée des eaux s’est immiscée peu à peu dans le quotidien déjà rude des habitants. Portfolio.

« Pour ces populations, la montée des eaux est une difficulté qui vient s’ajouter à un quotidien déjà très rude. » Jules Toulet, l’auteur de ce portfolio, a divagué des semaines dans la région de Dakope Upazila, au Bangladesh, à la recherche de tous les signes témoignant de la hausse du niveau de la mer. Sur sa moto ou à bord de petits canots, le photoreporter a été touché par ces populations sans ressources, dépourvues de toute notion de géographie et à l’écart du monde. Selon les travaux du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, le Bangladesh figure en tête des pays victimes de la montée des eaux. Ce pays de près de 160 millions d’habitants pourrait perdre 20% de ses terres d’ici à 2050.


AUTRES IMAGES

1.
JPEG - 139.5 ko
900 x 600 pixels

2.
JPEG - 221.2 ko
900 x 600 pixels

3.
JPEG - 261.7 ko
900 x 600 pixels

4.
JPEG - 190 ko
900 x 600 pixels

5.
JPEG - 216.1 ko
900 x 600 pixels

6.
JPEG - 249.6 ko
900 x 600 pixels

7.
JPEG - 134.8 ko
900 x 600 pixels

8.
JPEG - 48.8 ko
900 x 600 pixels