https://www.terraeco.net/En-avant-toute-sur-la-renovation,58581.html
En avant toute sur la rénovation énergétique
vendredi, 13 février 2015 / La rédaction de Terra eco

Les pouvoirs publics l’assurent : les bâtiments passoires à énergie, c’est fini. Alors le secteur se verdit… mais attend les embauches.

C’est le chantier phare de la future loi sur la transition énergétique. Le secteur du bâtiment consomme beaucoup (trop) d’énergie, il faut donc le rationner. Pour cela, le gouvernement s’est fixé pour ambitieux objectif la rénovation de 500 000 logements par an d’ici à 2017 et la création de 75 000 emplois. On l’aura compris, le secteur va devoir accomplir une mue.

En fait, elle a déjà commencé. « Dans la construction, il n’y a pas pour le moment de regain d’embauches. En revanche, on assiste à une transformation des métiers existants qui se verdissent », observe Fabrice Mazoir, le responsable éditorial de RegionsJobs. La réglementation thermique (RT 2012) oblige en effet les professionnels à modifier leurs pratiques pour éviter les gaspillages énergétiques.

Adopter les bons gestes

Le couvreur doit désormais veiller aux bonnes performances de l’isolation, l’électricien, à installer des équipements qui permettront de réaliser des économies d’énergie, le peintre, à utiliser des produits sans composés nocifs… Et ces professionnels commencent à s’organiser. « Nous avons créé un groupe écoconstruction qui rassemble 200 artisans. Nous avons pour objectif de promouvoir un habitat respectueux de l’environnement », avance Marc Dubois, conseiller en écoconstruction à la confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment de Bretagne.

A ces métiers traditionnels s’en ajoutent de nouveaux : des économes de flux pour adopter les bons gestes, des domoticiens pour rendre les équipements de la maison intelligents et des spécialistes pour développer des systèmes de régulation tenant compte des comportements des usagers. Tous ce qui se trouve à la charnière entre bâtiment, informatique et énergie a le vent en poupe : ceux qui posséderont ces compétences bénéficieront d’un atout indéniable.