https://www.terraeco.net/Stade-de-l-OL-le-dernier,56931.html
Stade de l’OL : le dernier agriculteur lance une pétition
lundi, 13 octobre 2014 / Amélie Mougey

Qu’importent les nuits en garde à vue et les premières percées de bulldozers sur ses terres, Philippe Layat ne lâche rien. Le dernier agriculteur menacé d’expropriation pour la construction du stade de l’Olympique lyonnais (OL) vient de lancer une pétition. En quelques jours, cet appel, soutenu par la Confédération paysanne, a reçu plus de 45 000 signatures.

Depuis trois ans, le Grand Lyon tente de récupérer les champs de cet éleveur-céréalier pour construire une voie d’accès au futur stade qui accueillera l’Euro 2016. La route privera l’agriculteur de 9 hectares de terres appartenant à sa famille depuis quatre siècles et coupera en deux son terrain. En échange, il recevra une indemnisation de 1 euro par mètre carré. Alors que les 79 autres agriculteurs concernés ont accepté ce deal bon gré mal gré, Philippe Layat aurait menacé d’éborgner le premier géomètre qui mettrait les pieds sur son terrain. Sa détresse et ses coups de sang en ont fait un emblème de la lutte contre ce grand projet.

Pour l’heure, la justice est de son côté. En mai, la Cour administrative d’appel de Lyon a annulé,, pour un vice de procédure, les arrêtés de la déclaration d’utilité publique justifiant son expropriation. Mais la communauté urbaine de Lyon a saisi la Cour de cassation, ce qui lui permet d’arguer que cette interdiction n’est que temporaire et que les travaux peuvent continuer.

- La pétition est à retrouver ici.