https://www.terraeco.net/Derriere-les-sites-en-eco-pas-de,56887.html
Derrière les sites en « .eco », pas de greenwashing
vendredi, 10 octobre 2014 / Alexandra Bogaert

Le nom de domaine « .eco » sera géré par des associations environnementales, a tranché l’Icann. Depuis que l’organisme chargé de réguler les domaines sur Internet a accepté, en 2012, la création de suffixes personnalisés pour les adresses web (« .bio », « .app », « .cloud », etc.), quatre groupes se disputaient le droit d’utiliser le « .eco ».

Trois groupes privés (Top Level Domain Holdings Limited, Little Birch et Planet Dot Eco) étaient en compétition avec la société canadienne Big Room, chargée de représenter les intérêts d’une cinquantaine d’associations écologistes, dont Greenpeace, le WWF et la Croix verte internationale.

Ces défenseurs de l’environnement ont mené une campagne en ligne, Dot eco, pour expliquer leur volonté de contrôler l’usage du suffixe « .eco » : éviter que des entreprises sans sensibilité environnementale n’achètent ce nom de domaine pour verdir leur marque, quitte à tomber dans le greenwashing. Le fait que l’Icann ait donné sa préférence à Big Room est une garantie pour les internautes que les noms de domaine en .eco auront du sens.

- Une info repérée sur The Guardian