https://www.terraeco.net/Les-migrants-pris-de-vitesse,56626.html
Les migrants pris de vitesse
jeudi, 25 septembre 2014

Le gouvernement mexicain ne fait pas dans la dentelle. Afin d’empêcher les migrants – essentiellement centro-américains – de monter clandestinement sur la Bestia (« la bête »), le train de marchandises qui traverse le pays jusqu’à la frontière américaine, plus de 6 milliards de pesos (près de 350 millions d’euros) vont être investis, rapporte le quotidien mexicain La Jornada. L’objectif ? Permettre au train de rouler plus vite pour que personne ne puisse embarquer.