https://www.terraeco.net/Les-pepins-de-la-pomme,56124.html
Les pépins de la pomme
jeudi, 28 août 2014 / Miss Bouffe

Ça sent parfois le pourri au royaume de la pomme. Ne rêvons plus d’api, de reinette ou d’amour, elles ne sont plus que Golden, Granny Smith ou Gala, les trois variétés victorieuses de l’intensification de l’arboriculture en France. Quant à croquer le fruit défendu sur l’arbre, n’y songez pas. La pomme est la culture la plus arrosée de produits phytosanitaires : 36 passages par hectare environ, trois fois plus que le raisin ! Ce constat a donné des ailes à des crétins d’obédience verdâtre. Au début de l’été, un « groupuscule antipesticides » passa au sécateur 1 700 jeunes pommiers corréziens, laissant dans leur meurtrier sillage des panneaux truffés de fautes d’orthographe. Les abrutis masqués se sont attaqué à un verger planté d’une variété sélectionnée pour résister à la tavelure – une maladie dévastatrice – sans pesticides. Les arbustes n’avaient jamais été traités… Leurs fruits avortés dans le bourgeon étaient peut-être destinés à un destin international. Chaque année, un tiers de la récolte s’envole vers Dubaï ou Pékin, pour les tables de riches croqueurs. Les ânes militeraient-ils pour que le quidam achète plus cher son kilo hexagonal que la cause écolo s’en porterait mieux. —

Oubliez un instant la tarte fine : elle sera parfaite en compotée !