https://www.terraeco.net/Pour-le-pire-l-homme-est-le,56119.html
Pour le pire, l’homme est le meilleur
mercredi, 3 septembre 2014

Attention, la brève qui va suivre est glaçante. Le mag Rolling Stone a établi une petite liste des horribles découvertes récentes, en lien avec le changement climatique. Ainsi, on apprend que des « pierres de plastique », remplies de plastique donc, mais aussi de sable, de bois et de corde ont été trouvées sur des plages et qu’elles vont mettre des lustres à se décomposer. Ou encore que des scientifiques ont découvert qu’un acidifiant dans l’océan Pacifique dissolvait les coquilles des œufs d’escargots de mer, l’un des maillons de la chaîne alimentaire sous-marine…