https://www.terraeco.net/Pierre-Loue-hydrogeologue,54101.html
Pierre Loué, hydrogéologue
mercredi, 5 mars 2014 / La rédaction de Terra eco

Spécialiste de l’eau, débrouillard et multi-casquettes, l’hydrogéologue intervient dans la création des captages d’eau potable

« Les collectivités locales représentent 80 % de nos clients. Elles font appel à un hydrogéologue pour des dossiers d’autorisation de captage d’eau potable. Pour ce genre de demande, on se fonde d’abord sur les données existantes.

Pour connaître l’origine de l’eau, sa qualité, il faut très souvent aller sur le terrain. Les essais de pompage servent à définir le débit. Un suivi qualitatif permet d’évaluer l’évolution de la qualité de l’eau dans le temps.

Pour connaître son cheminement, on réalise des essais de traçage en injectant en surface des colorants, puis on surveille l’endroit où les colorants réapparaissent. De retour au bureau, il faut dépouiller les données, faire le tri, et envoyer les échantillons en analyse.

Etre pédagogue

Chaque captage, chaque puits a son propre fonctionnement. Les tâches de l’hydrogéologue sont donc variées et les compétences, multiples : sols, chimie des eaux, hydraulique.

Ce qui est délicat, c’est la communication, surtout vis-à-vis de ceux à l’origine des pollutions. Ce n’est pas facile de leur faire changer de pratiques. Il faut être pédagogue. »