https://www.terraeco.net/article49335,49335.html
85%
mercredi, 24 avril 2013

C’est la part de terres propices à la culture de la vigne qui pourraient disparaître – dans le pire des scénarios – dans le bordelais, la vallée du Rhône et la Toscane, en Italie, en 2050, En cause ? Le changement climatique, selon une étude américaine de la revue Proceedings of the National Academy of Sciences. La hausse des températures et la baisse des précipitations vont rebattre les cartes des régions productrices de vin. A quand les grands crus de bordeaux en Islande ?