https://www.terraeco.net/Lois-Moreira-ecoconcepteur,48728.html
Loïs Moreira, écoconcepteur
dimanche, 24 mars 2013 / La rédaction de Terra eco

A 28 ans, il est chargé de sensibiliser les entreprises sur l’impact environnemental de leurs produits au Pôle écoconception.

"Aujourd’hui, les directives européennes qui ont des exigences d’écoconception encadrent déjà toute une série de produits. Par exemple, si les ventilateurs industriels ne répondent pas à des normes d’efficacité énergétique, le marché européen leur est fermé !

De plus en plus d’entreprises ont entendu parler de l’écoconception, qui consiste à diminuer au maximum l’impact d’un produit sur l’environnement. Pour que les PME ne soient pas à la traîne, il faut rendre accessible l’information.

Vendre l’usage du produit plutôt que le produit

J’organise des journées de formation. Dans ma boîte à outils, il y a un logiciel simplifié pour une première approche de l’analyse du cycle de vie des produits.

Mon message ? Chaque entreprise peut s’y mettre et y trouver un intérêt financier. Par exemple, bientôt, le prix du cuivre va décupler, car dans vingt ans, son approvisionnement sera un obstacle. Les entreprises doivent anticiper ces mouvements.

Mon métier évolue très vite : en plus des critères environnementaux, on réfléchit déjà à introduire des critères sociaux dans l’écoconception des produits. Et l’étape ultime, c’est l’économie de fonctionnalité, qui consiste à vendre non pas le produit, mais l’usage du produit !"