https://www.terraeco.net/article48488,48488.html
83 %
lundi, 4 mars 2013 / Amélie Mougey

C’est la part des achats de produits transformés ou conditionnés dans chaque euro dépensé dans l’alimentation.

Sur un euro dépensé par un Français pour se nourrir, 17 centimes seulement servent à acheter des produits frais. Selon les chiffres donnés par France Agrimer, fruits, légumes, coquillages et autres produits non transformés ne représentent qu’une part infime de notre alimentation. « Et encore, nuance Virginie Nicolet de France Agrimer, s’ils ne viennent pas directement de l’agriculteur, même les fruits et légumes, sont conditionnés, c’est-à-dire calibrés, mis en barquettes… » À l’inverse, 83% du budget alimentation d’un Français sert à acheter des produits provenant de l’industrie agroalimentaire. Pour les seuls produits transformés (surgelés, conserves et autres plats préparés, ... ), leur part dans notre alimentation a plus que doublé depuis 1960. En 2006, selon une étude de l’Insee, ce type de nourriture atteignait 41% des aliments consommés au cours d’un repas.