https://www.terraeco.net/Doit-on-regulariser-des-aujourd,47847.html
Doit-on régulariser dès aujourd’hui tous les sans-papiers ?
mardi, 15 janvier 2013 / La rédaction de Terraeco /

Installée entre Paris et Nantes, la rédaction de « Terra eco » commet des enquêtes et articles originaux et « pilote » un réseau de 100 correspondants sur les 5 continents.

- Aimez notre page Facebook

- Suivez nous sur Twitter : @terraeco

- Rejoignez-nous : ouvrez votre blog en un clic sur Terraeco.net

- Terra eco vit principalement du soutien de ses lecteurs. Abonnez-vous à partir de 3€ par mois

La grève de la faim des sans-papiers de Lille est terminée. Mais la question demeure. Faut-il régulariser en masse ? Pour l’économie ? Le dynamisme français ? Et en a-t-on seulement les moyens ? Donnez-nous votre avis.

Deux mois qu’ils étaient en grève de la faim. Les sans-papiers de Lille ont finalement stoppé leur mouvement dimanche 14 janvier, face à la promesse d’ « un examen bienveillant » de leurs dossiers par la préfecture. A quelques centaines de kilomètres de là, d’autres hommes et femmes en situation irrégulière avaient montré leur solidarité en occupant la Bourse du travail de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), ou la basilique de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Seront-ils régularisés ? A voir.

Pendant la campagne électorale, François Hollande avait été fort clair : il ne régulariserait pas en masse mais mettrait en place « des critères objectifs et clairs » pour mettre fin aux différences de traitement entre les préfectures. Des critères que Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, a clarifié le 28 novembre dans une circulaire (cinq ans de présence sur le territoire, des enfants scolarisés depuis trois ans, etc.). Le 11 janvier, il a rappelé à son tour sa détermination : « Nous n’allons pas régulariser 50, 100, 200 ou 300 dossiers parce qu’il y a une action des associations. » « Il y a des règles, elles doivent s’appliquer », a-t-il ajouté.

Et pourtant, alors que l’âge moyen des Français va en grandissant et que le nombre de retraités s’épaissit, n’est-il pas temps de faire un peu de place à cette population souvent jeune ? Puisque que les besoins en main-d’œuvre se font pressants dans certains secteurs, ne contribuerait-elle pas à relancer l’économie encore poussive ? L’Etat aurait-il les moyens financiers de régulariser ces sans-papiers ? Les avis s’opposent.

Et vous qu’en pensez-vous ? Régulariser aujourd’hui des milliers de sans-papiers pourrait-il être bénéfique à la France ? Donnez-nous votre avis en bas de cet article.