https://www.terraeco.net/Les-tomates-de-supermarche-auront,44687.html
Les tomates de supermarché auront-elles un jour du goût ?
vendredi, 29 juin 2012 / Karine Le Loët /

Rédactrice en chef à « Terra eco ».

Les tomates de supermarché, ça n’a pas de goût, c’est bien connu. Simplement parce que les industriels favorisent, lorsqu’ils sélectionnent les variétés, les tomates uniformément vertes vouées à murir en même temps. Avantage : les producteurs peuvent récolter toutes les tomates d’un seul coup et donc réduire le coût de la main-d’œuvre. Problème : en faisant ce choix, les industriels modèrent au passage l’expression de deux protéines (GLK1 et GLK2) qui contrôlent le développement des chloroplastes, explique une équipe de chercheurs, auteurs d’une étude coordonnée par l’université de Californie, publiée dans Science et relatée par Time.

Les chloroplastes, kesako ? Ces structures de la plante permettent sa photosynthèse, soit la conversion de la lumière et de l’énergie du soleil en sucres et autres composants de saveur. Le mécanisme s’éclaircit et le futur de la tomate de ville s’éclaire : sera-t-elle un jour juteuse et savoureuse comme sa cousine des champs ?

- A lire dans Science et dans Time.


AUTRES IMAGES

JPEG - 7.9 ko
120 x 180 pixels