https://www.terraeco.net/Achetez-Vendez.html
Achetez ? Vendez !
jeudi, 25 mars 2004 / Walter Bouvais /

Cofondateur et directeur de la publication du magazine Terra eco et du quotidien électronique Terraeco.net

- Suivez-moi sur twitter : @dobelioubi

- Mon blog Media Circus : Tant que dureront les médias jetables

, / X

Pour produire son acier, l’entreprise Laferraille SA crache chaque année dans l’atmosphère 90 tonnes de CO2. Selon la directive européenne, elle doit donc détenir 90 crédits d’une tonne. Son patron décide d’investir dans une nouvelle technologie, coûteuse mais moins polluante : elle n’émet plus que 70 tonnes de CO2, et se retrouve avec 20 crédits inutilisés, qu’elle vend sur le marché européen. De son côté, l’entreprise Latuile SA est en fort développement. Elle veut augmenter sa production de 20%, ce qui implique que ses émissions de CO2 passent de 100 à 120 tonnes, alors qu’elle ne détient que 100 crédits. Latuile SA se procure donc les 20 crédits manquants sur le marché européen. De 2005 à 2007, le nombre de crédits en circulation sera stable. Mais dès 2008, il est prévu que le marché européen se fonde dans un marché international (si le protocole de Kyoto entre en vigueur d’ici là), et que la quantité de crédits en circulation baisse année après année. Se procurer des crédits deviendra de plus en plus coûteux. Les entreprises auront financièrement intérêt à polluer moins.

Articles liés :
Climat : la foire au carbone

Chasser le soufre, à l’américaine

Et voici le permis à points... de carbone !