https://www.terraeco.net/Au-Cameroun-open-data-contre,43171.html
Au Cameroun, « open data » contre coupures électriques
jeudi, 19 avril 2012 / Anaïs Gerbaud

Combien de coupures électriques par jour au Cameroun ? Où et quand ? La plateforme Feowl – lancée en mars à Douala, la capitale économique du pays – veut répondre à ces questions, loin d’être anodines. Elles durent parfois plusieurs heures, causent des pertes économiques et freinent l’accès à des services essentiels. Après une coupure, les habitants pourront bientôt la signaler par SMS, Facebook ou Twitter. Les informations seront vérifiées par des journalistes puis mises en ligne. L’objectif est de demander des comptes aux fournisseurs d’électricité du pays. — 

Impact du projet

A titre de comparaison, la Tanzanie a perdu 23 milliards d’euros l’an dernier à cause des pannes d’électricité

- Le compte Twitter de Feowl