https://www.terraeco.net/La-flingueuse-acheve-aussi-le,19903.html
La flingueuse achève aussi ... le timbre vert
vendredi, 28 octobre 2011 / Bridget Kyoto /

Bridget Kyoto est un double déjanté de Laure Noualhat, journaliste, qui offre chaque semaine une Minute nécessaire sur Internet.

Les liens de Bridget : page Facebook, Youtube

S’il y a un endroit où je pensais échapper au grand verdissement global, c’était bien mon bureau de poste. Mais c’était sans compter les cerveaux durables de La Poste qui ont pondu la lettre verte. En lieu et place des traditionnels timbres rouges, on m’a proposé un carnet de timbres verts (certifiés FSC, à la colle sans solvant et aux encres végétales, blablabla) vendus 57 centimes pièce (3 de moins qu’un timbre classique : hoho, vive l’économie !) Et en quoi ça verdit ma lettre d’insultes ? « Elle prend son temps », m’a souri mon guichetier. Tordant ! Sauf que c’est vrai ! Le courrier vert est acheminé en 48 heures au lieu de 24 (depuis quand les lettres arrivent vraiment en une journée ?).

Mes missives ne prennent plus l’avion depuis qu’elles ne doivent plus émettre de CO2. Grâce à une armée de pigeons voyageurs ? D’ânes bâtés nourris à l’avoine bio ? Que nenni, elles sont acheminées… en camion. La bonne blague : 93 % du courrier prend déjà le camtard ! Lequel ne carbure pas à l’avoine, figurez-vous ! Ajoutez l’armada de quads, Berlingo et autres vélos jaunes (pas verts) roulant au nucléaire, vous obtenez des lettres green, comme chacun sait. « Alors on ne fait rien ? », allez-vous geindre. Ben si ! Arrêtez d’envoyer des saloperies aux gens. Fini les cartes de vœux, les cartes postales immondes, les colis inutiles pour enfants crétins. Isolez-vous. Boycottez votre famille. Perdez vos amis (qui ne vous méritent pas). Endurcissez-les. Rendez-les verts.