https://www.terraeco.net/A-Tarbes-l-ecologie-buissonniere,17060.html
A Tarbes, l’écologie buissonnière
lundi, 25 avril 2011 / Pauline Rey-Brahmi /

Journaliste stagiaire à la rédaction de Terra eco

La préfecture des Hautes-Pyrénées a lancé un programme complet et novateur d’éducation au développement durable. Il bénéficie, en classe et sur le terrain, à 600 élèves du CE2 au CM2.

Visiter une centrale hydroélectrique ou randonner dans les bois. Voilà des activités intégrées à l’emploi du temps de 600 élèves du CE2 au CM2 de Tarbes (Hautes-Pyrénées). Donner un vrai enseignement sur le développement durable est l’objectif affiché de ce programme lancé par la mairie, avec deux ans d’avance sur les consignes de l’Education nationale.

Au total, les enfants passent sept jours sur le terrain. Mais la découverte ne suffit pas. « L’objectif est qu’ils aient déjà une base de connaissances sur le tri ou la biodiversité quand ils arrivent », insiste Jean-Claude Piron, enseignant et maire-adjoint chargé du projet. Une trentaine de séances en classe sont donc aussi prévues sur les déchets, l’eau ou l’énergie. Une manière d’induire de nouveaux comportements. « Voir qu’il y a des gens qui retrient les déchets parce que ça a été mal fait, ça les pousse à réfléchir sur leur manière de faire le tri chez eux », ajoute Jean-Claude Piron.

Mais le programme coûte cher : 190 euros par enfant. Pour baisser la facture à 10 euros, des partenariats avec des entreprises spécialisées dans la gestion des déchets ou de l’assainissement ont été noués. « Elles sont au service des enseignants et du programme et ne sont pas là pour faire de la com », précise Jean-Claude Piron. Mais elles y trouvent leur compte : faire visiter une station d’épuration ou une usine permet de faire découvrir des métiers qui peinent à recruter. L’an prochain, l’opération sera étendue aux communes voisines. Quant à l’Education nationale, elle s’est emparée des supports pédagogiques conçus à Tarbes et compte bien faire des émules ailleurs. —

- Le site de la ville de Tarbes