https://www.terraeco.net/La-cote-du-nucleaire-en-chute,16437.html
La cote du nucléaire en chute libre aux Etats-Unis
mercredi, 23 mars 2011 / Anne Sengès /

Correspondante de « Terra eco » en Californie, Anne Sengès est l’auteur de « Eco-Tech : moteurs de la croissance verte en Californie et en France », paru en novembre 2009 aux éditions Autrement.

Selon un sondage de CBS News, seuls 43% des Américains se disent aujourd’hui en faveur de la construction de nouveaux réacteurs, contre 57% en 2008. Preuve que la catastrophe du Japon inquiète l’opinion publique américaine.

Si 7 Américains sur 10 estiment que les centrales nucléaires du pays respectent les normes de sécurité en vigueur à l’heure actuelle, 50% se disent cependant opposés à la construction de nouveaux réacteurs aux Etats-Unis. Ils n’étaient que 34% à s’y opposer en 2008, lorsque l’énergie nucléaire commençait à être considérée comme un élément de réponse dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Le sondage de CBS News révèle également que seuls 35% des Américains estiment que leur gouvernement est bien préparé en cas de catastrophe nucléaire et que 53% sont de surcroît convaincus que les Etats-Unis feront l’expérience d’un séisme particulièrement destructeur au cours des 20 prochaines années.

En 1979, au lendemain de l’accident de Three Mile Island en Pennsylvanie (de niveau 5 sur une échelle qui en compte 7), 46% des Américains se disaient favorables à la construction de nouvelles centrales nucléaires contre 69% (un nombre record) deux ans auparavant, rappelle le New York Times. Un pourcentage qui avait encore chuté en 1986 après la catastrophe de Tchernobyl en Ukraine (de niveau 7) : à cette époque seuls 34% des Américains se disaient en faveur de l’énergie nucléaire.