https://www.terraeco.net/Pour-preserver-la-planete-ne-lisez,15994.html
Pour préserver la planète, ne lisez pas cet article !
mercredi, 23 février 2011 / Tristan Labaume /

Contributeur du blog GreenIT, fondateur de Greenvision (conseiller en efficacité énergétique).

Vous avez la fibre écolo mais vous êtes aussi accro aux nouvelles technologies ? Le site GreenIT vous propose une petite expérience pour vous convaincre des vertus d’une informatique plus sobre.

Ça y est c’est déjà presque trop tard, vous avez volontairement ou involontairement cliqué sur un lien qui vous a amené ici. Je vais prendre l’hypothèse que vous avez l’habitude de lire Green IT et que vous êtes venu directement, aussi n’êtes vous pas passé par un autre site.

Considérons que vous êtes un lecteur moyen, ceci n’étant nullement péjoratif, mais cela aura le mérite d’être représentatif pour le calcul qui suivra. Le cas échéant vous lisez à la vitesse de 200 mots / minute. L’article ci-après comportant presque 400 mots, il vous faudra donc 2 minutes pour le lire. Durant tout ce temps vous aurez évidement fait usage de votre écran et de votre PC. Comme vous êtes un lecteur assidu de Green IT, vous n’avez pas changé votre écran depuis 10 ans, conscient de l’impact très élevé de l’énergie grise liée à la production d’un nouvel écran et surtout de sa forte émission de CO2 associée. Du coup, votre écran est « ancien » et consomme 20 Wh/h. Sur la base d’un PC tout aussi moyen et consommant 70 Wh/h, vous aurez donc consommé 3 Wh environ, juste en lisant ce blog.

Pour ne pas dramatiser je ne compterais pas les morceaux de routeurs, de serveurs DNS, le ou les firewall, load balancer et autres serveurs de cache qui ont été nécessaires pour que l’information arrive jusqu’à vous… Par contre, je considère que la lecture de cet article vous aura fait éteindre votre PC plus tard que si vous ne l’aviez pas lu. Sachant que GreenIT.fr compte 220 000 visiteurs uniques en 2010, la lecture de cette simple news couterait 660 kWh si tous lisaient cet article soit autant qu’une lampe basse consommation allumée pendant 10 ans !

Si l’on pousse ce raisonnement à l’extrême il serait simpliste de conclure que la meilleure façon d’économiser l’énergie est de ne pas consommer. Mon propos est simplement de mettre en exergue deux principes qui ne relèvent finalement que du bon sens :
- Toute action informatique fut-elle aussi banale que la lecture d’un article a un impact énergétique proportionnel au nombre d’utilisateurs.
- Restreindre ses activités informatiques au juste besoin est un premier pas vers une approche vertueuse dont les principes peuvent se décliner sur toute la chaine de l’infrastructure informatique.

Fort de ces conseils, vous ne cliquerez donc pas ici.

Cet article a initialement été publié sur le site greenit.fr


AUTRES IMAGES

JPEG - 3.6 ko
150 x 50 pixels