https://www.terraeco.net/Fermez-la-porte-un-cri-du-coeur,14137.html
Fermer sa porte : un bon moyen de s’enrichir pour un magasin
jeudi, 2 décembre 2010 / Karine Le Loët /

Rédactrice en chef à « Terra eco ».

En laissant leurs portes constamment ouvertes, les boutiques perdent de l’argent et émettent plusieurs tonnes de CO2 par an, précise une étude de l’université de Cambridge.

Ce n’est pas un scoop : il fait froid. Très froid même. Et pourtant, certains magasins n’hésitent pas à laisser leurs portes béantes, histoire de mieux attraper le chaland. Mais est-ce bien nécessaire de chauffer les piétons sur le trottoir ? Et d’émettre, en passant, quelques nuages de CO2. Que nenni, répond l’association britannique « Close the door » qui milite pour la fermeture systématique des portes de boutiques. Pour prouver le bien-fondé de sa cause, elle a même publié une étude en partenariat avec l’université de Cambridge. Les chercheurs ont ausculté deux boutiques de la ville l’hiver dernier. Résultats : la fréquentation ne baisse pas et en fermant leurs portes, les magasins pourraient économiser chaque année jusqu’à 1 800 livres (2 100 euros) par an et éviter d’envoyer 10 tonnes de CO2 dans l’atmosphère, soit l’équivalent émis par un passager sur un vol Paris-New York aller-retour !