https://www.terraeco.net/Nous-etions-des-etres-vivants,13150.html
Nous étions des êtres vivants
mercredi, 20 octobre 2010 / Arnaud Gonzague

Nathalie Kuperman, Gallimard, 208  p., 16,90  euros.

La filiale « presse pour enfants » du groupe Mercandier vient d’être rachetée par un pédégé gluant qui veut la faire déménager et lui appliquer les méthodes « américaines ». Les annonces de rachat, les rumeurs, les cartons, les postes qui valsent, les trahisons… Nous étions des êtres vivants se glisse dans les pensées d’une poignée d’employés – la vieille fille lente, le cadre arriviste, la saboteuse… – pour faire partager in vivo cette expérience du capitalisme ordinaire. Ce roman est souvent bien piqué et pas trop cliché. —


AUTRES IMAGES

JPEG - 22.7 ko
240 x 180 pixels