https://www.terraeco.net/Le-gros-mot-le-poco,12370.html
Le gros mot : le poco
mercredi, 22 septembre 2010 / François Meurisse /

Rédacteur en chef édition

Vous connaissez l’étiquette carbone qui indique le poids – en CO2 rejeté – d’une mangue ou d’une pomme. Des coopératives japonaises ont inventé le poco. Cette nouvelle unité permet de connaître la différence d’émissions de gaz à effet de serre entre un aliment importé et sa version produite localement. Exemple : importer 100 grammes de soja argentin revient à émettre 73 grammes de CO2. Mais bien sûr, vous préférez acheter du soja français. L’aiguille indique alors seulement 14 grammes. Vous avez donc «  économisé  » 59 grammes de CO2, soit 0,59 poco ! Dans les supermarchés, le jeu des Japonais est donc de cumuler le plus de pocos possibles, autant de CO2 qui ne sera pas parti dans l’atmosphère.