https://www.terraeco.net/La-contrefacon-de-Velib-en-roue,10361.html
La contrefaçon de Vélib’ en roue libre
dimanche, 30 mai 2010 / Anne Bate

Des vélos en libre-service, des bornes automatisées, une première demi-heure gratuite : on connaît, c’est le Vélib’ à Paris, le Vélo’v à Lyon, etc. Sauf que l’on est à Pékin et que le constructeur JCDecaux n’y est pour rien, raconte le site d’informations Aujourd’hui la Chine. Si les biclous sont oranges, le système est très ressemblant. Du côté des responsables du projet « Forever Bicycle », on jure ses grands dieux ne pas être de vulgaires copieurs. L’entreprise basée à Shanghai précise même que sa technique est « 100 % chinoise » et qu’elle travaille sur le projet depuis quatre ans. Et chez JCDecaux ? On affirme n’avoir aucune velléité de s’installer sur le marché chinois. Quant à un éventuel « plagiat », silence radio. Decaux « ne souhaite probablement pas froisser des municipalités qui lui assurent de juteux contrats dans d’autres domaines », écrit le site. Aujourd’hui, la publicité dans les métros de Pékin et de Shanghai est entièrement assurée par le groupe français.

- Le site Aujourd’hui la Chine