publicité
Accueil du site > Actu > COP21 > Au Bourget se livre aussi une bataille pour les futurs migrants
COP21

Au Bourget se livre aussi une bataille pour les futurs migrants

<-  Retour à l'article

A la COP21, certains Etats trouvent l’appui des chercheurs. C’est le cas des petits pays insulaires menacés de submersion. Pour leurs habitants, migrer à cause du changement climatique sera bientôt une réalité. (Photo : Vlad Sokhin / Cosmos)

2 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Si les pays reconnaissent les conséquences du changement climatique et mettent la main au porte monnaie... ils vont faire plus d’effort pour limiter la hausse de température et mieux prendre en considération ces peuples méprisés, exploités, ignorés...
    Quant à l’argent à trouver ? 100 Milliards, c’est l’argent que la seule entreprise Volkswagen va débourser pour se faire pardonner et 100 Milliards, c’est rien au regard des 800 Milliards que les états donnent aux énergies fossiles ! ! !
    ...En outre, dans toutes les régions en péril, ce sont des trésors de pépites d’humanité et de savoir être ancestral que nous avons perdus et dont la perte cause la mort de millions d’êtres sensibles depuis 1 siècle.
    Alors protégeons les, ils sont notre moyen de survivre à la catastrophe que nous avons engendrée.

    5.12 à 18h14 - Répondre - Alerter
  • ...si et seulement si la COP21 se décidait à reconnaître plusieurs choses :
    - d’une part, que le réchauffement climatique est essentiellement dû à la croissance de la population. Par exemple celle des USA a été multipliée par 4 depuis le début du XXème siècle et donc ses émissions de CO2 d’autant.
    - d’autre part, que le futur réchauffement sera accentué par la poursuite de l’explosion démographique en Afrique subsaharienne où rien de moins que 3 milliards de personnes sont attendues d’ici à 2100. Trois milliards, c’est rappelons-le la population totale de la planète en 1960.
    - enfin, que les futurs réfugiés climatiques viendront dans leur immense majorité de pays surpeuplés et qui sont malheureusement placés dans des zones à risque (Bangladesh, Philippines,...)
    Combien d’années devrons-nous encore attendre avant que les conférences climat mettent en œuvre une Démographie Responsable ?

    7.12 à 09h21 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité