publicité
Accueil du site > Actu > COP21 > Comprendre le climat et la COP21 (épisode 21) : regardons l’Allemagne
COP21

Comprendre le climat et la COP21 (épisode 21) : regardons l’Allemagne

<-  Retour à l'article

Toutes les semaines, l’expert en énergie Pierre Radanne décortiquera en vidéo les enjeux climatiques de cette année charnière, qui s’achèvera par la grande conférence du Bourget.

2 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Beaucoup d’inexactitudes dans les propos de M. Radanne...

    Le modèle énergétique allemand n’est pas vraiment décentralisé, est encore moins depuis 1945 (les énergies renouvelables ne sont montées en puissance que depuis une dizaine d’années), son mix reposant principalement sur de très grandes centrales, qu’elles soit nucléaires, au gaz, au charbon, au pétrole, hydrauliques...

    Par ailleurs, on retrouve le mythe habituel de l’Allemagne qui sort du nucléaire après Fukushima en compensant par du charbon. Lorsqu’on regarde les chiffres, on voit au contraire que la production d’électricité à partir de charbon a baissé de 2011 à 2014, passant de 112 à 109 TWh ; même chose pour les sources fossiles en général (-27 TWh).

    Si on regarde en termes de temps long, ce sont bien les EnR qui compensent donc la baisse du nucléaire et des énergies fossiles, passant de 7% dans le mix en 2000 à 26% en 2014.

    Enfin, en termes de perspectives, on peut ajouter quelques bémols à l’optimisme affiché. En effet, en ayant mis l’accent sur la sortie du nucléaire avant tout, le mix allemand se dé-carbone peu et aura probablement du mal à se défaire plus de ses polluantes centrales au charbon / lignite / gaz/ pétrole, d’autant plus que des problèmes d’équilibre du réseau existent, comme M. Rabanne l’a mentionné.
    Et en termes d’économie d’énergie, c’est être assez peu exigeant que de clamer que les Allemands en sont les champions. En effet, la consommation totale d’énergie stagne, voire augmente : +7% depuis 2009.

    Tous les chiffres sont disponibles sur Wikipedia, mais il est apparemment impossible de poster un lien dans les commentaires.

    Bref, un modèle énergétique très différent, des préoccupations différentes, des challenges différents mais tout aussi compliqués, sinon plus, qu’en France.

    13.10 à 15h28 - Répondre - Alerter
  • On se demandait si le gouvernement français voulait encore porter la transition énergétique. Avec EELV qui a déjà refusé un grand ministère du DD et TOTAL qui intervient dans les écoles françaises, avec l’aval du ministère, je pense que l’on a la réponse ? http://www.activeau.fr/Blog.asp?Itm...

    14.10 à 11h24 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité