publicité
Accueil du site > Actu > Enquêtes > Peut-on rêver d’une viande zéro carbone ?
Enquêtes

Peut-on rêver d’une viande zéro carbone ?

<-  Retour à l'article

Ces 9 et 10 juin, éleveurs de ruminants, chercheurs et politiques se sont réunis pour parler climat. Au cœur des discussions, les « ruminants climato-neutres ». Un scénario de science-fiction ?

10 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Et réduire notre consommation de lait et de viande ?

    15.06 à 07h30 - Répondre - Alerter
  • Il est de moins en moins évident que le CO2 serait la cause du réchauffement climatique, pour nombre de scientifiques, des vrais, il en serait par contre la conséquence.

    Quoi qu’il en soit on oublie que l’agriculture produit de la biomasse, c’est à dire des composés organiques qui contiennent tous du carbone. Ce carbone provient du CO2 de l’atmosphère par le jeu de la photosynthèse qui ne concerne pas que la forêt comme le prétendent maints irresponsables.
    L’agriculture même si elle émet du CO2, nous en émettons tous lorsque nous respirons, en recycle infiniment plus qu’elle n’en émet, elle est les seul secteur économique à le faire.

    Pour les bovins péteurs et roteurs de méthane, la FAO proposait, sans rire, il y a quelques années de leur greffer l’ADN d’un kangourou de Nouvelle Zélande qui a la vertu de ne péter ni roter.

    Nombre de nos congénères seraient bien inspirés - si l’on peut dire- plutôt que de nous pomper l’air, de garder leur souffle pour la phase terminale de leur digestion.

    15.06 à 08h38 - Répondre - Alerter
  • Commençons par réduire, voire supprimer, notre consommation de viande et de produits laitiers. Ce qui aurait pour avantage :
    - une émission plus faible de gaz à effet de serre.
    - une optimisation dans la consommation des protéïnes d’origines végétales, car il faut en moyenne 10kg de protéïnes végétales, pour obtenir 1kg de protéïnes animales. Quel gâchis et source de pollution, ainsi que de consommation d’eau supplémentaire !
    - d’éviter la souffrance d’animaux durant leur élevage, leur transport et leur abattage !

    15.06 à 11h31 - Répondre - Alerter
  • Le pb c’est la maltraitance de la naissance à l’agonie de l’égorgement non laïque...viandes ou produits laitiers...
    Honte aux éleveurs ! aux cupides financiers !... autant de considérations pour eux qu’ils en ont pour ces pauvres vaches, veaux, génisses, bœufs (quelles conditions de castration ?), taureaux dont horreur de la corrida... les porcs...

    Revenir à la biodiversité des races de ruminants en respectant une belle vie, pâturage, herbe sauf l’hiver dans certaines régions... quitte à les manger si certains le veulent, s’ils vivent et meurent sans souffrances ! arrivé à l’abattoir et mort instantanée dans les minutes qui suivent...
    Honte aux hangars...Honte quand les bêtes ne voit jms un brin d’herbe qui endommage les installations...HONTE quand les bêtes ne peuvent même pas s’allonger pour ruminer ou dormir , ou s’il le font les pattes enduite d’ escrémants... elles se couches dans leur ’’merde et leur pisse’’ honte !!!
    ceci est vrai pour nos payes pour les bovins, ovins, caprins, lapins... fourrure à ne pas oublier !
    Penser aux volailles...

    15.06 à 18h12 - Répondre - Alerter
  • https://crazylicorne.comJe ne suis pas totalement d’accord comme quoi la viande pollue autant la Terre que laisse présumer cet article. En réalité, la plupart des ces animaux nécessitent beaucoup d’eau mais l’eau a d’abord été utilisé pour faire pousser le soja. Or, la production de soja a été produit pour satisfaire cette "mode" de personne se sentant cool. Le problème c’est que certes 90% du soja est utilisé pour nourrir les bovins et donc l’on peut penser que c’est à cause de ces derniers mais en économie, l’on réfléchit par valeur et non en quantité, la raison réelle est la valeur que produit le soja pour ses produits dérivés, le reste est utilisé pour les animaux et les nourrir.
    Le problème c’est que ces plantes qui demandent tant d’eau sont destinées pour les humains et non pour les animaux, cela arrange seulement les industriels pour ne pas gacher le reste du soja. Ici, je parle de Soja mais il y a plein d’autres végétaux de ce genre.
    J’ajoute par ailleurs que beaucoup de fôret ont été rasé pour l’agriculture, mais quelle agriculture ? Celle du soja, c’est le cas en Amazonie....
    Bref, si le mon pouvait être rempli de licorne cela serait mieux.

    27.09 à 17h48 - Répondre - Alerter
  • une viande zéro carbone est mon souhait le plus cher, je pense que c’est un sujet trop important pour être traité d’une manière superficielle, merci pour ce superbe article ! que l’on soit chrétien, bouddhiste ou peu importe, blanc, noir, jaune, vert, c’est un sujet qui nous concerne TOUS !

    27.11 à 23h55 - Répondre - Alerter
  • C’est une réflexion effectivement intéressante, pas besoin de faire un dessin ...

    19.04 à 21h49 - Répondre - Alerter
  • mais il y a toujours de l’espoir, seul le temps nous le dira. Autant se diriger vers les peluches

    19.04 à 21h52 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité