publicité
Accueil du site > Actu > L’économie expliquée à mon père > Le Tafta pour les nuls
L’économie expliquée à mon père

Le Tafta pour les nuls

<-  Retour à l'article

Mercredi, le président du Parlement européen a préféré repousser le vote sur la zone de libre-échange transatlantique. Vous n’avez rien compris à ce projet qui cristallise les tensions ? Suivez le guide !

10 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • michel.bzh : casus belli

    Je pense que le TAFTA est réellement porteur de ce qui pourra devenir un casus belli mondial.
    N’oublions pas : quand la diplomatie est en échec, quand les politiques sont impuissants, ce sont les armes qui parlent.
    Le TAFTA est un suicide politique, un abandon de la part de nos négociateurs, une traitrise de nos chefs : désormais ils n’auront plus de rôle à jouer, plus de possibilité de négocier, les mains liées derrière ce qu’ils auront signé, eux ou leurs prédécesseurs.
    Les jeux seront faits, la messe sera dite.
    Oui la diplomatie sera en échec, les politiques seront impuissants, les armes des peuples parleront.

    12.10 à 16h09 - Répondre - Alerter
    • River Song : Mexique et Alena

      Rappelez-vous le Mexique, signant le traité de l’Alena, regardez où ils en sont, les dirigeants, corrompus comme d’habitude, et les paysans ont perdu leur terre, car le maïs OGM des States a envahi le marché mexicain, cassant les prix et forçant des milliers de paysans à migrer, vivoter et crever. Les gangs et cartels ont recruté. Voilà pourquoi aujourd’hui les mexicains sont de plus en plus précaires et à la merci des gangs criminels et de l’état mexicains, ces deux derniers termes pouvant se superposer l’un à l’autre.
      Le Tafta ne doit pas passer !!!!

      15.10 à 19h48 - Répondre - Alerter
  • 3.3 Million de signature à l’heure ou j’écris ce commentaire :
    https://secure.avaaz.org/fr/stop_tt...

    8.10 à 17h36 - Répondre - Alerter
  • Merci beaucoup pour cette synthèse qui me rend pour le coup moins nul

    16.06 à 10h28 - Répondre - Alerter
  • On ne me ferra pas croire que FHaine, pro-atlantiste et ultra-libéral, soit "contre" un projet qui va dans sons sens politique et "social".

    11.06 à 23h26 - Répondre - Alerter
    • Vous pensez que la différence gauche-droite se fait en terme d’autorité, et non en fonction du rôle de l’Etat dans l’économie.
      Le FN est un parti de gauche, voire d’extrême gauche.

      12.06 à 00h41 - Répondre - Alerter
      • d’extrême gauche... Vaut mieux entendre ça que d’être sourd. Fermeture partielle des frontières, répression et stigmatisation d’une population (en l’occurrence ici les roms), affaiblir l’immigration en jetant la faute de la hausse du chômage sur les immigrés, remettre un monnaie faible et incapable de se faire une place sur le marché mondial juste pour montrer notre "souveraineté", Repas de midi de Marine Lepen avec le chef des skinhead de Paris (Oui les skins sont naturellement à droite qu’à gauche...) introduction d’un service militaire de longue durée... ça ressemble plus à du nazisme qu’à du communisme !

        12.06 à 09h11 - Répondre - Alerter
        • Qu’y-a-t-il donc de "gauche", voire "d’extrême gauche" dans ce que vous décrivez ici ? Et depuis quand le nazisme est "de gauche" ? La peinture "socialiste" du parti nazi n’a au moins pas trompé Pie XII à l’époque, lorsqu’il soutenait indirectement Hitler contre le communisme ^^

          Le confusionnisme visant à faire croire qu’à gauche nous stigmatisons les immigrés et que nous défendons une politique d’austérité est un peu étrange au vu du programme du FDG, voire manipulatrice au vu de ce que fait, par exemple, Tsipras en Grèce et ce que fera Podemos en Espagne.

          Faudra également essayer de comprendre en quoi vouloir mettre en place une politique de protectionnisme (surtout économique) et de reprise de la souveraineté populaire sur la monnaie (qu’elle soit "faible" ou non n’a rien de bien grave, l’important est ce que l’on en fait - cf le Japon) pour orienter les politiques économiques comme le citoyen le souhaite, est-il particulièrement malsain ou "dangereux". Notez au passage que ce n’est pas dans le programme du Fhaine, puisqu’il veut "juste" rétablir le franc par nostalgie tout en conservant l’euro comme monnaie commune, avec juste une renégociation des traités concernant Shengen pour bloquer la libre circulation des personnes.

          Il n’y a rien de "gauche" là-dedans, ni même la faible augmentation des impôts (passer de 45% à 46% d’impôt sur le revenu, je ris), ni même la remise en cause de la politique ultra-libérale de l’UE (mise en place dans la constitution de "la règle d’or", soit le même delirium tremens économique défendu par l’UE).

          Bref, les skinheads seront heureux, entre deux ratonnades, d’apprendre qu’ils sont de "gauche" voire "d’extrême gauche", grâce à vous. Ca les excusera des tâches de sang sur leur treillis ^^

          12.06 à 14h07 - Répondre - Alerter
      • Qu’y-a-t-il donc de "gauche", voire "d’extrême gauche" dans ce que vous décrivez ici ? Et depuis quand le nazisme est "de gauche" ? La peinture "socialiste" du parti nazi n’a au moins pas trompé Pie XII à l’époque, lorsqu’il soutenait indirectement Hitler contre le communisme ^^

        Le confusionnisme visant à faire croire qu’à gauche nous stigmatisons les immigrés et que nous défendons une politique d’austérité est un peu étrange au vu du programme du FDG, voire manipulatrice au vu de ce que fait, par exemple, Tsipras en Grèce et ce que fera Podemos en Espagne.

        Faudra également essayer de comprendre en quoi vouloir mettre en place une politique de protectionnisme (surtout économique) et de reprise de la souveraineté populaire sur la monnaie (qu’elle soit "faible" ou non n’a rien de bien grave, l’important est ce que l’on en fait - cf le Japon) pour orienter les politiques économiques comme le citoyen le souhaite, est-il particulièrement malsain ou "dangereux". Notez au passage que ce n’est pas dans le programme du Fhaine, puisqu’il veut "juste" rétablir le franc par nostalgie tout en conservant l’euro comme monnaie commune, avec juste une renégociation des traités concernant Shengen pour bloquer la libre circulation des personnes.

        Il n’y a rien de "gauche" là-dedans, ni même la faible augmentation des impôts (passer de 45% à 46% d’impôt sur le revenu, je ris), ni même la remise en cause de la politique ultra-libérale de l’UE (mise en place dans la constitution de "la règle d’or", soit le même delirium tremens économique défendu par l’UE).

        Bref, les skinheads seront heureux, entre deux ratonnades, d’apprendre qu’ils sont de "gauche" voire "d’extrême gauche", grâce à vous. Ca les excusera des tâches de sang sur leur treillis ^^

        (Je m’excuse au fait, me suis trompé d’interlocuteur)

        12.06 à 14h09 - Répondre - Alerter
      • Autre chose : la dénomination "droite" ou "gauche" ne se fait pas "par autorité", mais par simple divergence politique, même pas en fonction du rôle de l’état dans l’économie (ce qui ne veut rien dire en soi).

        Un héritage de la révolution : les conservateurs et les pro-finances à droite, les progressistes (sociaux et dans les moeurs) à gauche. Ce sont des "marqueurs" admis par convention, mais qui ont le mérite de décrire aisément le programme des uns et des autres.

        Difficile de voir dans le programme du FHaine de quelconques progrès sociaux (voir leur volonté de réduire l’accès à l’ivg par exemple...).

        12.06 à 14h23 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité