publicité
Accueil du site > Actu > Société > Grâce à Amazon Killer, « on recrée des automatismes plus responsables (...)
Société

Grâce à Amazon Killer, « on recrée des automatismes plus responsables »

<-  Retour à l'article

Comment reprendre le chemin des librairies ? En suivant Elliot Lepers, créateur d’une extension qui hacke le géant du e-commerce. Pour ce touche-à-tout du numérique, les micro-initiatives de ce type s’apprêtent à transformer la société.

8 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • l’application parait très intéressante, mais existe-t-elle pour macintosh ?

    16.01 à 09h14 - Répondre - Alerter
  • Très bonne initiative, un peu teintée d’amertume quand même.
    Je m’explique. L’idée de cette extension est très bonne. Mais le fait de l’avoir développée en premier pour Chromium pose un problème de fond. Ce navigateur, conçu par Google, ne fait rien d’autre que ce que fait Amazon dans son domaine : annexer ses utilisateurs !!! Encore une fois la cohérence des idées n’est pas au rendez-vous. Dommage. Il eut été un peu plus "cohérent" de développer cette idée pour Firefox, qui est un logiciel libre, ce que Chromium n’est pas !!!

    16.01 à 09h15 - Répondre - Alerter
    • Plutôt que de voir dans cette démarche un "manque de cohérence", il est préférable d’en voir l’intérêt et ce qu’elle apporte ! Développer uniquement pour Firefox reviendrait à priver les autres utilisateurs et donc réduire l’impact du projet.
      A vouloir créer des projets 100% cohérents, le problème est qu’on ne crée rien !
      L’idéal est un objectif, mais il faut parfois se lancer avec les moyens du bord, c’est mieux que ne rien faire en attendant le projet tip-top qui répondra à tous les critères.

      17.01 à 18h24 - Répondre - Alerter
  • Je trouve cela très bien, même si sur le sujet, je suis un peu schizophrène : j’ai auto-édité un livre grâce aux bons soins de CreateSpace, filiale d’Amazon.
    Ce qui ne m’empêche pas de promouvoir en premier l’achat physique chez un libraire, si ceux-ci veulent bien distribuer mon livre :-) !

    Le sujet ? Les matières célébrées lors des anniversaires de mariage, leur histoire et leur symbolique. "Mariage de matières... ou noces de quoi ?".

    16.01 à 22h03 - Répondre - Alerter
  • Réponse marrante !

    Et facilement réversible. Développer pour Chromium, c’est aussi, je reprends vos propos : "priver les autres utilisateurs et donc réduire l’impact du projet. " donc, la solution est ailleurs.
    La recherche de cohérence doit être impérativement ciblée. Si on veut lutter contre Amazon, le propos de ce plugin, ce n’est pas en le faisant à l’aide de Google !!!

    Ca devrait paraître évident... C’est comme être écologiste et utiliser windows par exemple : c’est un non-sens puisque la stratégie de microsoft entraîne une obsolescence automatique des ordinateurs et conduit à un gâchis écologique sans précédent...

    19.01 à 09h21 - Répondre - Alerter
  • Cela fait longtemps que je n’achète plus chez Amazon mais pour des raisons liées à la politique fiscale cette entreprise qui transfère ses bénéfices dans les paradis fiscaux pour ne payer qu’un minimum d’impôts. Les consommateurs savent où se trouvent les librairies les plus proches. Il n’y a pas besoin de leur fournir cette information.
    En revanche il serait utile d’informer les consommateurs des réserves formulées sur le plan fiscal et social par rapport à Amazon.
    Cette même information pourrait être donnée par rapport à d’autres sociétés (Google, Starbucks, Apple, Yahoo, Nestlé, Chevron, Dow Chemicals, Syngenta, Monsanto et des milliers d’autres) avec un lien ou un renvoi vers un site où l’internaute pourrait trouver l’indication de la raison (fiscale, sociale, écologique, etc.) pour laquelle il serait préférable de réfléchir à deux fois avant d’acheter auprès de la société concernée.
    A mon avis, cette manière de procéder simplifierait considérablement le travail (pas besoin d’une base de données énorme) et aurait un impact plus important. Il faudrait toutefois faire très attention pour ne pas encourir de risques juridiques.

    29.01 à 17h53 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité