publicité
Accueil du site > Actu > Nature > Stévia, riz basmati ou rooibos : mangez-vous les trésors de la biopiraterie (...)
Nature

Stévia, riz basmati ou rooibos : mangez-vous les trésors de la biopiraterie ?

<-  Retour à l'article

Le protocole de Nagoya, entré en vigueur ce dimanche, doit empêcher le vol des savoirs ancestraux par les industriels. Plongée dans nos placards pour un inventaire, non exhaustif, des produits déjà pillés.

2 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Info à diffuser et à afficher sur tous les lieux publics.
    Je ne dirai jamais assez merci à Terra eco

    16.10 à 06h42 - Répondre - Alerter
  • - riz basmati

    est-ce que la société RiceTec a payé une amende supérieure à ses gains ? autrement-dit existe-t-il un mécanisme pour l’empêcher (et tous les autres) de récidiver ?
    non bien sur ... alors quelle est cette "victoire" ?

    En tous cas pas de pb pour Monsanto ..

    - La stévia de Coca-Cola et Pepsi

    un brevet sur l’usage d’une plante sucrante dans une boisson
    et le brevet pour tous de la paire de baffes aux escrocs et ceux qui acceptent ces brevets c’est pour quand ?

    - Le rooibos de Nestlé

    brevet de l’usage d’une plante comestible - on se pince.

    - Les aubergines de Monsanto

    l ’Inde se protège de Monsanto !
    mais quel sens cela a-t-il ?Comme si Monsanto ou qq un d’autre pouvait empêcher le libre usage non-destructif de la nature ! Au fou.

    - Les cosmétiques aux extraits naturels

    probablement génial : échange et partage ..
    la société Français Aïny sera-t-elle viable longtemps dans un monde de pirates ?

    11.12 à 17h09 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité