publicité
Accueil du site > Actu > Société > Effrayant mais nécessaire, pourquoi il faut retrouver le silence…
Société

Effrayant mais nécessaire, pourquoi il faut retrouver le silence…

<-  Retour à l'article

Victime des pollutions sonores mais aussi de nos comportements, le silence disparaît. Pourtant, il révèle notre rapport à l’autre. L’anthropologue David Le Breton livre son regard sur ces évolutions.

5 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Tu m’étonnes que les casques à réducteur de bruitont le vent en poupe...

    21.10 à 04h30 - Répondre - Alerter
  • La plupart tendant aujourd’hui à être ou s’exprimer un peu partout tout le temps
    choisir de se taire, ‘disparaître’, être aussi nulle part, aussi invisible ou inaudible
    et aussi loin que possible, est probablement ce qu’il y a de plus rationnel à faire.

    Anyway, on serait vraiment arrivé.e.s, là, à «  l’ère du vide » ; ddd, terminé :

    plus question de démontrer, discuter, délibérer. Affirmez seulement, s.v.p.
    On est passé.e.s de deux paragraphes, à deux phrases puis à deux mots
    « j’aime », « j’aime pas »...

    Maintenant prédominent, donc, feelings, émotions, sentiments et instincts
    expression toute d’impressions toutes en mode surexposition.

    Dites, dites-vous, mais abrégé.e.s

    Le passage ultime — (le ‘passed away’) — même se voit abrégé
    on passe d’une chose ou personne à l’autre à rythme olympique

    Tout s’aplanit, gens et choses ; « égalisation des intelligences  » ?
    Horizon d’horizontalité, où tout/tou.te.s se valent ou s’équivalent

    Mélangés mélanges d’inconnu.e.s méconnu.e.s

    Rejet-ignorance de sage confondu à étrangéités

    10.08 à 13h34 - Répondre - Alerter
  • Des bonnes idées (run 3) et des moins bonnes, voire carrément mauvaises : si tous les touristes qui veulent déclarer leur flamme se mettent à peindre des signes sur les escaliers et les poteaux, la ville va vite être défigurée.

    26.06 à 04h40 - Répondre - Alerter
  • J’adhère complètement, et pourtant : je suis musicien professionnel !

    3.07 à 23h44 - Répondre - Alerter
  • S’il est sûr que le chant des cigales ou le bruissement des feuilles ou de la rivière, valent mieux que les pétarades de la prétention des humanoïdes. Mais même dans 1 phase de profonde méditation, l’on perçoit résonner les battements de son coeur jusqu’à ceux de l’univers...Le silence n’existe pas dans le monde du vivant, mais trop de bruits agressifs et inutiles sont propres aux illusions d’être civilé(e). Ecoutez le caquètement des député(e)s à l’assemblée nationale, vous comprendrez que la plupart sont incapables de réflexions sincères, mais bardés de diplômes de l’animosité et de l’arrogance.
    Lorsque je ne supporte plus les bruits des alentours, ou je bouche les oreilles, ou j’évite les lieux et les heures d’abondance...

    9.06 à 11h17 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité