publicité
Accueil du site > Dossiers > A la recherche de la ville durable
Dossiers

A la recherche de la ville durable

<-  Retour à l'article

A l’occasion du sommet mondial Ecocity, « Terra eco » vous propose de découvrir son supplément gratuit pour comprendre comment nos cités peuvent relever les défis à venir, à commencer par celui du changement climatique.

3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Horloge-Design : Un geste pour la planète

    On peut tous faire un petit effort, chaque jour, pour notre planète. Que ce soit en triant nos déchets, en mangeant mieux, en changeant d’habitudes. On peut aussi équiper notre maison de meubles et d’objets en bois... C’est plus écolo, ça pousse vite tout en absorbant du carbone. Nous vous proposons de magnifiques horloges murales en bois pour habiller votre intérieur. De plus, pour chaque commande passée sur notre site d’horloges murales, nous plantons un arbre :)
    à bientôt sur Horloge-Design.com

    6.02 à 22h05 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,
    L’article est vraiment interessant surtout sur les problemes futures a resoudre sur la planete,
    Le temps passe vite et c est pourquoi nous vous invitons a visiter notre site d horloge.
    Alicia

    https://www.horloge-mania.com/colle...

    30.09 à 05h51 - Répondre - Alerter
  • Personne ne sait combien de déchets plastiques non recyclés se retrouvent dans l’océan, le dernier évier de la Terre. En 2015, Jenna Jambeck, professeur d’ingénierie à l’Université de Géorgie, a attiré l’attention de tous avec une estimation approximative : entre 5,3 millions et 14 millions de tonnes chaque année uniquement en provenance des régions côtières. Nous pouvons réduire nos déchets si chacun de nous utilisons les alternatives mises à notre disposition comme par exemple ce site : https://www.intelligenceecologique.com/ offrent des alternatives durables et écologiques comme une collection complète pour une maison zéro déchet. Pendant ce temps, on estime que le plastique océanique tue des millions d’animaux marins chaque année. On sait que près de 700 espèces, y compris des espèces en voie de disparition, en ont été affectées. Certains sont visiblement blessés, étranglés par des filets de pêche abandonnés ou des anneaux de six paquets jetés. Beaucoup d’autres sont probablement blessés de manière invisible. Les espèces marines de toutes tailles, du zooplancton aux baleines, mangent maintenant des microplastiques, les morceaux plus petits qu’un cinquième de pouce de diamètre.

    19.11 à 15h32 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité