publicité
Accueil du site > Actu > Opinion > Pourquoi nos inégalités polluent la planète
Opinion

Pourquoi nos inégalités polluent la planète

<-  Retour à l'article

Tant que les questions écologiques ne seront pas systématiquement éclairées sous le jour des réalités sociales, elles demeureront de l’ordre de la politique étrangère pour la majorité des citoyens, soutient l’économiste Eloi Laurent.

3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Pauvreté, inégalités, pillage des ressources naturelles sont autant de maux contre lesquels les politiques économiques et sociales des États, comme des collectivités qui les composent, ne peuvent avoir de sens que si sont pris en compte les fondamentaux de la démographie mondiale et les problèmes de surpopulation qu’elle génère inexorablement au détriment premier d’une planète qui n’en peut plus.
    Signe de la vanité et de l’insuffisance des mesures prises depuis que l’homme existe pour se guérir de ces plaies, leur cause première qu’est le nombre demeure superbement ignorée des docteurs en tous genres qui les étudient et prétendent les guérir. Aucun d’entre eux ne semble en effet avoir pris en considération deux réalités pourtant aussi avérées que fondamentales :
    1° - À l’aube de notre ère, la Terre était peuplée d’environ 250 millions d’êtres humains. Elle en compte plus de 7 milliards aujourd’hui, dont 1,5 milliard vivent dans un état de pauvreté profonde. L’homme et le progrès dont il est porteur ont ainsi créé, en 20 siècles, 5 fois plus de miséreux qu’il n’y avait d’individus de toutes conditions sur terre au début de leur entreprise.
    2° - La population n’a cessé d’augmenter, à un rythme atteignant de nos jours,quotidiennement, les 220 à 250 000 âmes, qui viennent dans leur grande majorité surpeupler, par une effet purement mécanique, la base d’une pyramide sociale dans laquelle le "descenseur social" prend le pas sur l’ascenseur du même nom – démontrant, s’il en était besoin, que la pauvreté est plus facile à partager que la richesse.

    Voir à ce sujet
    http://claudec-abominablepyramideso...

    11.06 à 08h40 - Répondre - Alerter
  • @Claudec
    Je ne suis pas vraiment d’accord avec vous, du moins, les informations que j’ai récoltées ne vont pas vraiment dans ce sens : gaspillage, gâchis, obsolescence programmée, surconsommation inutile engendrée par un système basé sur la croissance... Autant de facteurs qui contribuent aux inégalités et à la destruction de la planète. Et renseignez-vous sur certains progrès non encore mis en application.

    Les sources de pollution ne sont pas tant à regarder du côté de la démographie, même si c’est une donnée à prendre en compte.

    L’éradication de la pauvreté n’est pas un mythe. Du moins, pas pauvreté au sens des bases. Ce n’est pas le progrès qui a en soi créé cette misère, des affamés et de sdf, mais une forme d’organisation, de répartition.

    Des solutions existent. Renseignez-vous, si ce n’est déjà fait, sur le revenu de base, le modèle économique basé sur les ressources, l’éloge de la gratuité de Paul Ariès, le rendement de certains modes d’agriculture etc.

    Si la démographie est une donnée à prendre en compte, elle ne doit l’être que dans une optique, une réflexion approfondie des ressources à disposition, et prendre en compte la possibilité d’autres formes d’organisation etc. Ce que ne me semblent pas faire les adaptes du malthusianisme.

    14.06 à 13h38 - Répondre - Alerter
    • Plus une pyramide se développe, plus son sommet s’éloigne de sa base, sauf à en modifier les proportions. Ainsi, la distance entre base et sommet pourra demeurer inchangée si la base de la pyramide est élargie. Ce qui revient à dire, concernant la pyramide sociale, que seule la multiplication des pauvres est à même de garantir la constance de l’écart les séparant des riches.
      Voir attentivement à ce sujet : http://claudec-abominablepyramideso...

      14.06 à 19h06 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité