publicité
Accueil du site > Actu > Conso > Le dilemme eau du robinet-eau en bouteille
Conso

Le dilemme eau du robinet-eau en bouteille

<-  Retour à l'article

Entre les deux liquides, la hache de guerre est déterrée. C’est à qui sera meilleur pour la santé. Mais le combat se joue aussi sur d’autres terrains.

12 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Je suis consommatrice presque exclusive d’eau du robinet. Mais je trouve votre article très partial.
    Vous ne parlez pas du tout des produits pour purifier l’eau du robinet, de la présence de nitrates dans certaines régions.
    Vous ne parlez pas non plus des polémiques (sans doute infondées mais encore faut-il les mentionner et les contredire) sur l’effet néfaste de l’eau du robinet sur la santé.

    Caroline

    30.06 à 11h04 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,
    Je voulais revenir aussi sur les 33% de l’eau potable qui sont traités. Un de vos confrères ce mois-ci (Biocontact) nous apprend que "les usines de traitement des eaux ne captent pas les produits de dégradation des substances et médicaments ayant des effets oestrogeniques ou antiandrogeniques, à commencer par les pillules anticonceptionnelles".
    Que boire l’eau du robinet soit un avantage pour l’environnement est indéniable, mais la question de son innocuité me semble un sujet tout aussi sinon plus important.

    Voir en ligne : Menace sur la fertilité masculine

    12.07 à 15h30 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,
    très bon article qui va à l’essentiel
    Pourriez faire le même pour la bière ?

    Comment consommer de la bière "durablement" !!
    (mais aussi en faisant attention à sa santé)

    Bill

    6.08 à 18h05 - Répondre - Alerter
  • Anonyme : réalité

    Après cette émission sur france3, l’article resservit est le même qu’il y a quelques mois sur Terra Eco ..., et pourtant l’approche de Sophie Legall à au moins le mérite de nous faire prendre conscience du fait des "pollutions" observées dans l’eau du robinet.

    Il semble important de souligner néanmoins que le lien entre ces "polluants" et les "maladies" ne sont pas établis dans tous les cas, y aurait-il donc d’autres facteurs qui entreraient en ligne de compte ?

    Peut-on passer outre l’influence de l’homme, lui même, sur son milieu ?

    Cette considération peut donner suite à l’ouverture sur les découvertes des chercheurs comme Emoto ou Benvenniste, qui, au-delà des leurs interprétations, on prouvés de manière scientifique l’influence de l’homme par la pensée, dans le sens de l’intention, ou par son état, sur cet élément qu’est l’eau.

    Loïc Sallet - chercheur indépendant, conférencier
    loic@essenc-iel.fr
    www.essenc-iel.fr

    20.05 à 10h24 - Répondre - Alerter
  • Si vous vous intéressez d’un peu plus près à l’eau et surtout à tout ce qu’on y rejette depuis plusieurs dizaine d’années vous vous rendrez compte à quel point ça va devenir compliqué de boire sain : sels d’aluminium, médicaments,nitrates,pesticides,et même radio activité à certains endroits voilà ce qu’on peut trouver facilement dans l’eau .. dans TOUTE l’eau .. bouteille ou pas l’eau pure n’EXISTE PLUS en FRANCE !! sur les bouteilles vous ne trouverez rien :comme toujours en biologie on ne trouve QUE CE QUE l’ON CHERCHE vous ne trouverez pas mention faite de traces ou de dosage de tels ou tels substances pas parcequ’il n’y en a pas mais parcequ’on ne les a pas recherchées donc .. on n’en fait pas mention .. quant à l’eau du robinet eh bien .. au moins bactériologiquement parlant elle est potable donc .. elle ne vous tueras pas .. tout de suite !

    20.05 à 12h12 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité