publicité
Accueil du site > Actu > Conso > Le Père Noël se cache-t-il dans nos ordures ?
Conso

Le Père Noël se cache-t-il dans nos ordures ?

<-  Retour à l'article

De l’or dans nos poubelles ? Eh oui, car quand certaines ressources naturelles s’épuisent, le recyclage prend une importance stratégique. Problème : la France a un train de retard sur ses voisins. Premier volet de notre enquête sur le business des déchets.

6 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • AU BUREAU AUSSI, RECYCLONS TOUS NOS DECHETS !

    Depuis 1997, ELISE crée des emplois durables pour des personnes en difficulté ou handicapées dans la collecte et le recyclage des papiers et déchets de bureau.
    Pionnier de la valorisation des papiers des corbeilles de bureau, ELISE (Entreprise Locale d’Initiatives au Service de l’Environnement) met en place dans les bureaux le tri, collecte, pèse et sur trie les papiers pour optimiser les bénéfices du recyclage.
    A l’occasion des collectes de papier, ELISE peut aussi enlever, pour les recycler, d’autres déchets de bureau : cartouches d’encre, piles, bouteilles et plastiques souples, boites de boisson, lampes, tubes néon, déchets d’équipement électrique et électronique (DEEE).
    ELISE assure la sensibilisation en interne et rend compte des poids collectés et des bénéfices engendrés.
    ELISE peut aussi effectuer les désarchivages et la destruction confidentielle.

    Un environnement préservé.
    En 2013, ELISE collectera dans plus de 5.000 entreprises ou établissements publics, de Région Parisienne, du Nord-Pas de Calais, Saint Etienne, Lyon, Marseille, Bordeaux, Savoie, Tours, Châteauroux… 14.000 tonnes de papier, permettant d’économiser :
    - 60 millions de KWH d’énergie,
    - 420.000 m3 d’eau,
    et d’éviter le rejet de près de
    - 7.500 tonnes de CO2 dans l’atmosphère.

    Des emplois solidaires.
    150 personnes travaillent chez ELISE, parmi lesquelles 10% de personnes issues de l’insertion et 60% de personnes handicapées.

    Plus d’informations sur www.elise.com.fr

    4.06 à 11h11 - Répondre - Alerter
  • « En Allemagne, cet emballage étant consigné, vous l’auriez sans doute poliment déposé dans un magasin. »
    J’aime beaucoup Terra Eco et suis une fidèle lectrice mais j’ai repéré une erreur dans votre article : non, les canettes en aluminium ne sont pas consignées en Allemagne. On les jette dans le "sac jaune" (emballages plastiques, conserves, tetra pack, contenants plastique, barquettes, etc). Une grande partie des bouteilles en verre et en plastique sont effectivement consignées. Cependant, de plus en plus de bouteilles en plastique non consignées envahissent les rayons. C’est même parfois un argument de vente : l’étiquette affiche en grand "non consigné".

    Depuis quelques années que je les observe, je soupçonne nos cousins germains de devenir de moins en moins éco-responsables.

    Il me semble cependant que les chiffres de la collecte d’aluminium sont très bons car les techniques de tri et de revalorisation des déchets sont plus avancées (procédés avancés dans la chaîne de tri ? à vérifier/comparer avec la France ?). Et ils ont compris les économies conséquentes à réaliser en recyclant l’alu plutôt que de l’extraire (pour la même quantité d’énergie : on peut extraire 1 tonne d’alu ou en produire 20 tonnes à base d’alu recyclé http://www.berlin-sammelt.de/wertst...).

    Si vous avez des questions sur des petites choses de la vie quotidienne en Allemagne, n’hésitez pas. Bonne journée,

    18.06 à 11h52 - Répondre - Alerter
  • Lisez d’urgence le livre interdit "Tête à Flaques" en ligne sur :
    http://www.amazon.fr/Têtes-à-flaq...
    ou sur :
    http://www.thebookedition.com/thiel...

    20.06 à 14h30 - Répondre - Alerter
  • les dechetteries tenues par de grands groupe qui ecrabouillent tout des velos par dizaines etc on ne veut plus on jette . des cameras vous surveillent on ne peut recuperer le moindre bout on gaspille tout le monde s en fout et ca continue

    25.11 à 16h29 - Répondre - Alerter
  • Sachez aussi que les produits électro ménagers ne peuvent plus être récupérés par les ateliers d’insertion d’Emmaüs pour être réparés. Ils sont enlevés pas 1 organisme qui les détruisent simplement. Transition énergétique ou foutage de gueule officiel ?!

    26.11 à 13h08 - Répondre - Alerter
  • Il est évident que la France à au moins 30 ans de retard en matière de recyclage. Je vis dans la com-com de Criquetot l’Esneval depuis 7 ans et je me bats depuis le début pour la mise en place du tri sélectif. Il ont investi dans un cabinet médical à un million d’euro (comme par hasard, un des conseillers général est médecin), plusieurs milliers d’euros dans une zone pour les entreprises sur laquelle... il n’y a aucune entreprise et des emplacements vides, etc... Je suis convaincu qu’il y a beaucoup d’emploi à créer, encore faut-il que le Français arrête de grincher, se retrousser les manches et que les politiques suivent. http://artscenelapin.wordpress.com/...

    29.11 à 17h37 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité