publicité
Accueil du site > Actu > Ils changent le monde > Bio et hyperproductive : la ferme magique d’un agriculteur québécois
Ils changent le monde

Bio et hyperproductive : la ferme magique d’un agriculteur québécois

<-  Retour à l'article

Jean-Martin Fortier, producteur canadien, est convaincu que l’on peut produire beaucoup de légumes sains et bios sur une petite surface. La preuve avec la micro-ferme qu’il exploite au Québec.

10 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Bonjour !
    Je vis depuis 5 ans en Russie près de Perm avec comme projet de monter une ferme bio en Agroforesterie avec un Ecohameau. Je fais déjà des Fromages fermiers et je vais démarrer la partie chèvre au printemps prochain sur 35ha.
    J’ai réunis une partie de la somme pour l’installation et trouver le terrain d’au moins 200ha qui permettra d’accueillir d’autres projets plus petit. Je recherche des personnes souhaitant s’associer en coopérative et venir s’occuper du maraîchage et d’autres choses, afin de proposer des paniers diversifiés et plus si il ont des idées et projets. Ici il faut des paysans/boulanger, bouchers/charcutiers etc..... la demande est importante pour les produits de qualité.
    Vous pouvez me contacter sur cette page. http://makarov-en-russie.overblog.com/

    20.09 à 10h19 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,

    Vous êtes fonctionnaires, paysans, petites et moyennes entreprises, artisans ou particuliers de tout genre et vous aviez besoin de financement pour la consolidation de vos dettes ou pour aider votre entreprise à se mettre sur les rails ou encore relancer vos activités ? Ne vous faites plus de soucis.
    Je viens en aide aux personnes en difficultés financière qui ont besoin d’une aide afin de réaliser leurs projets ou qui en ont besoin pour pouvoir rembourser leurs dettes et repartir sur de bonnes bases. Mon offre de prêt varie entre 5000$ et 50 000$ .Alors si vous désirez emprunter de l’argent quelque soit le montant, veuillez m’écrire directement par E-mail : lubino70@hotmail.com tout en me disant le montant que vous voulez emprunter. Merci

    25.04 à 14h47 - Répondre - Alerter
    • salut les amis.je me nomme KONE HALASSANE.j’ai un BTS en agriculture et coopération.vraiment c’est lors de mes recherche que j’ai vu votre page qui ma trop séduire.l’agriculture sous serre n’est pas développé dans mon pays.donc j’aimerai rentré en contact avec vous pour plus d’expérience et aussi installer une serre dans mon pays.et il possible d’avoir un stage de perfectionnement dans votre structure ?.vraiment mes félicitation les amis.je suis à l’écoute d’éventuel reponse

      23.07 à 19h15 - Répondre - Alerter
  • Eco-hameau en développement situé à 50 minutes au Sud de Bordeaux accueille maraîcher(s) bio orientation micro-ferme.
    Descriptif de l’existant : 6500 m² de serres multi-chapelles sur 7 ha de plein champs (terroir de sable) sur un site d’une totalité de 17ha. Bâtiment d’habitation de 500m² (logements individuels et chambres en colocation)
    Production à relancer (matériel présent)
    Pour plus de détails sur le lieu, consulter www.lasource.bio
    Au plaisir de vous lire par l’intermédiaire de notre rubrique de contact !
    Florent et Valérie

    18.08 à 08h52 - Répondre - Alerter
  • on apprend aussi qu’il y a un boom de la culture bio dans le Sud de la France (Languedoc Roussillon : Montpellier, Narbonne...) et que les importations de produits bio reculent cette année. Ce qui montre la vigueur de ce secteur de la micro-agriculture bio ( http://ecobio.blog.free.fr ) . Et cela va sans doute revitaliser le paysage agricole en France, tant il y a à faire : notre sol est fertile donc vive les cultures bio !

    21.08 à 16h35 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,

    J’ai pu découvrir cette méthode outre atlantique il y a quelques années (Mexique et USA).
    A mon retour, j’avais du mal à expliquer en français de quoi il s’agissait. C’est à la fois de la permaculture, du bio, du biodynamique... bref, il faut l’essayer surtout si on a un espace réduit.

    Pour ceux que ça intéresse, il y a des "bibles" en anglais et en espagnol qui peuvent être téléchargées en cherchant un peu :
    http://www.tierramor.org/PDF-Docs/M... (Las Cañadas est une fermer incroyable pour les yeux et pour le palais)
    http://www.johnjeavons.info/ (How to grow more vegetable)

    Il parait que c’est grâce à cette méthode très rapide à mettre en oeuvre que les cubains ont réussi à produire vite et bien, assurant ainsi leur survie en plein embargo.

    Bonne découverte

    12.03 à 08h58 - Répondre - Alerter
  • Petite précision sur la permaculture. Il ne s’agit pas d’une technique agricole mais d’une « science du design d’écosystèmes autosuffisants », pour reprendre les mots de Bill Mollison, l’un des deux concepteurs de la permaculture avec David Holmgren.

    Ce sont à la fois l’agriculture et la culture qui sont concernées par les trois principes éthiques – prendre soin de la terre, prendre soin de l’humain, partager équitablement – et les principes pratiques.

    La productivité qu’il est possible d’atteindre par l’application des principes de la permaculture n’a rien à envier à celle atteinte par notre sympathique couple de micro-fermiers.

    David Blume rapporte de son expérience californienne (en anglais : http://www.whale.to/a/blume.html) qu’il pouvait nourrir plus de 300 personnes 49 semaines par an, avec une parcelle de moins d’un hectare (2 acres, 8090 m2, dont la moitié en terrasses sur une forte pente).

    Plus près de chez nous, et encore plus impressionant, rendez visite au Jardin des fraternités ouvrières de Mouscron, en Belgique (tel que présenté sur le site bio-logiques.org http://ow.ly/iA3dR) et voyez ce que l’application des principes de la permaculture rendent possible sur 1800 m2 : une jungle nourricière.

    8.03 à 18h30 - Répondre - Alerter
  • On peut écouter ce sympathique jardinier-maraîcher là http://www.humanite-biodiversite.fr...

    8.03 à 11h01 - Répondre - Alerter
  • Le bio n’est pas incompatible avec les engrais, ils sont tout simplement d’origine végétale et/ou animale.
    Et petite précision concernant la surface : la saison de production au Québec n’est pas forcément aussi longue qu’en France (ça dépend des régions). Ici, si vous souhaitez produire des légumes issus de la ferme pour toute l’année sans recourir à des achats extérieurs (à d’autres producteurs bios), il faudra plus de surface pour produire les légumes dits de conservation (ceux de fin d’automne, d’hiver et de début de printemps).

    Cela dit bien entendu qu’il s’agit d’une expérience très très intéressante.

    Nous mêmes changeons nos méthodes de cultures : après 6 ans de travail du sol "classique" (encore que pas si classique que ça puisque nous avons jusqu’ici associé maraîchage bio et petit atelier de porcs en plein air sur une petite surface), nous expérimentons la culture sur buttes permanentes avec paillage végétale (broyats végétaux, et engrais verts) , en espérant pouvoir réduire les couts (car plus de travail du sol et une amélioration naturelle de la fertilité) et réduire le temps de travail.

    Les idées novatrices ne manquent pas !
    http://leslegumesdelagranderiviere....

    8.03 à 09h53 - Répondre - Alerter
  • Très intéressant comme démarche mais je ne vois pas trop le bio dans l’achat d’engrais... Sauf s’il s’agit d’intrants bios et non issus d’une filière de production d’engrais de synthèse !
    L’idée de recourir à une serre me paraît tout à fait logique mais la question est comment les plants sont-ils alimentés en eau (récupération d’eaux pluviales ?) et en chaleur (uniquement l’effet de serre produit ou apport extérieur ?)...
    En quelque sorte, il s’agit en fait de cultiver un très grand potager pour en tirer un revenu mais cherchant à densifier la culture.
    N’y a t’il pas un problème sur la propagation des maladies le cas échéant ?

    En tout cas l’idée est très enthousiasmante !

    7.03 à 11h02 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité