publicité
Accueil du site > Blogs > Les blogs > Enfants + Ecologie = joli défi > Changement de mode de chauffage : c’est bouclé !
Enfants + Ecologie = joli défi

Changement de mode de chauffage : c’est bouclé !

<-  Retour à l'article
30 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • "nous avons une maison moyennement isolée. " Pourquoi ne pas avoir commencé par régler ce problème en priorité ?
    Avec une bonne isolation, une bonne étanchéité, une VMC double flux avec récupérateur de chaleur : il n’y a quasiment plus besoin de chauffage...

    Certes, ça demande un investissement plus conséquent, mais vous n’aurez quasiment plus de factures. Une PAC air/eau consommera toujours beaucoup d’électricité, et cette source d’énergie, comme le fioul va continuer d’augmenter. Et puis il y a certainement, via votre Région ou commune, des aides conséquentes pour ce type de rénovation basse consommation... Non ?

    J’ai trouvé cette documentation bien faite réalisée par l’ADEME et la Région Alsace : www.energivie.info/medias/se...

    7.02 à 11h36 - Répondre - Alerter
    • Bonjour
      Merci pour le lien, le document est bien fait.
      Nous verrons après l’hiver prochain les sources d’économie qui restent à faire dans notre maison, et si l’isolation des murs (au moins le mur nord) est intéressante en cas de facture élevée d’électricité.

      9.02 à 17h44 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,

    Je suis étonné par le COP 4.4 : jusqu’à quelle température ?
    Je suppose que plus la température extérieure baisse plus le COP diminue et au final c’est 100% électrique.
    Les pompes air/eau qui fonctionnent à -15°c avec un COP je demande à voir ?
    Je pencherai plus pour une pompe à chaleur géothermique qui aura un COP bien meilleur en base température à mon avis, renseignez-vous.

    7.02 à 11h43 - Répondre - Alerter
    • Bonjour

      la doc constructeur indique :
      COP selon norme EN 14511 = 4.4
      COP à 2°C = 3.25
      COP à -7°C = 2.55

      En dessous nous aurons la chaudière au fioul pour prendre le relais.

      Concernant la pompe à chaleur géothermique c’est en effet plus performant mais l’investissement est aussi beaucoup plus important (mon mari a le delta en tête, je lui demanderai).

      8.02 à 07h20 - Répondre - Alerter
  • Bonjour

    Tres interessé par votre article.
    J’habite en région toulousaine et jaurais aime avoir l’adresse de
    votre instalateur de PAC.Merci

    7.02 à 15h52 - Répondre - Alerter
  • notre pompe à chaleur air-eau Mitsubishi est de bonne qualité, mais par température négative le COP baisse considérablement et le prix du KWH grimpe. Notre maison est mal isolée et la puissance est insuffisante pour ces températures négatives. L’installation d’origine au fuel ou bois utilisait de l’eau à 60-70 degrés, avec la PAC l’eau est au maxi à 45, le delta t (diff entre température radiateur et air a chauffer) passe de 50 à 25, il faut pour compenser multiplier par 2 la surface des radiateurs ! La bonne solution serait la PAC eau/eau mais le forage coute aussi cher que la PAC seule ; nous pensons revenir au bois buches, le granulé testé n’est confortable que si l’est utilisé sur une chaudière à nettoyage automatique assez onéreuse. Nous commençons par compléter notre isolation qui est l’opération qui sera la plus rentable.

    7.02 à 23h53 - Répondre - Alerter
    • Bonjour,

      La solution pompe à chaleur air-eau est un bon choix quand elle est associé à un chauffage par le sol qui ne nécessite pas de température élevé, avec en plus une inertie élevée. Par contre je ne la conseillerai pas si elle est associée à des radiateurs.
      Dans ce cas, une PAC air-air inverter avec l’ancien chauffage en complément serai peut-être plus adaptée...
      surtout si vous améliorer l’isolation de la maison !

      Cordialement

      8.02 à 13h11 - Répondre - Alerter
      • Bonjour

        merci pour ces conseils. Nous n’avons pas trop poussé notre installateur à nous parler de la solution air/ air (il en pose également). Notre maison fait 130 m², 5 pièces + cuisine + salon, il aurait fallu installer au moins 7 machines air/air dans des pièces qui contiennent déjà toutes des radiateurs en fontes, donc pas facile à caser (sauf à retirer tous nos radiateurs). De plus la clim ne nous intéresse pas. Et enfin je trouve celà inesthétique, et l’air chaud qui en sort peu confortable. Dons solution écartée pour nous, dans notre contexte.

        Mais il est vrai que nous ne sommes pas spécialistes. Nous faisons confiance en notre installateur et espérons que le fait d’être maison témoin est un gage de ne pas être déçus par le système que nous avons choisi (sinon quels mauvaise pub nous lui ferions) !

        9.02 à 17h21 - Répondre - Alerter
        • Bonjour,

          Pour informations, quand il s’agit de chauffer plusieurs pièces, il existe les PAC air-air dites "gainables" que l’on peut installer dans des combles perdus ou dans un couloir dont on abaisse légérement le plafond pour permettre le passage des gaines. La seule partie visible dans la maison sont de petites bouches de soufflage.
          Rien n’oblige non plus à utiliser une PAC en mode climatisation.
          D’autre part, il convient de privilégier les PAC "inverter" dont le mode de fonctionnement continu limite les phases de démarrage du compresseur qui sont les plus énergivores.

          Cordialement.

          10.02 à 20h03 - Répondre - Alerter
      • Enfin une bonne remarque !
        A prendre vraiment en considération

        10.02 à 13h43 - Répondre - Alerter
  • Toujours,toujours commencer par isoler son logement avant un changement de mode de chauffage. C’est une baisse de consommation immédiate et moins d’ emmission de co2.
    Le remplacement du mode de chauffage viendra après avec un calibrage inférieur. Si vous changez d’abord le mode de chauffage puis isolez, le calibrage ne sera plus bon , entrainant chute du rendement donc souvent une pollution augmentée et une durée de vie réduite.

    8.02 à 20h15 - Répondre - Alerter
    • Bonjour

      Nous avions bien conscience de tout celà, qu’il vaut mieux isoler avant. Mais notre maison est déjà équipée de double vitrage. Elle possède un vide sanitaire et un grenier, donc des couches d’air qui isolent le sol et le plafond. Malgré celà, nous engloutissons 2500 L de fioul par an (on chauffe aussi l’eau sanitaire avec). Donc je veux bien croire qu’en isolant mieux (le mur nord notamment est très froid et notre porte d’entrée ouvre directement sur le salon) nous puissions faire des économies, mais je pense que celà (mais peut-être qu’on se trompe !) n’aurait pas changé radicalement la conso de fioul. Ou alors il aurait fallu se lancer dans des travaux d’envergure (par exemple isoler par l’extérieur tous les mûrs ?) et ce n’est pas le même investissement. Mais il est vrai que nous n’avons pas étudié les éventuelles aides comme le suggère Marcel. Je vais de ce pas le faire, pour me rassurer dans notre choix (ou pas !).

      9.02 à 16h54 - Répondre - Alerter
      • je suis chauffé depuis 2006 avec une pompe a chaleur air eau planché chauffant j’ai 175m2 avec une pompe de 11kw et ca fonctionne sans probleme et pour moins de 500€ de chauffage uniquement avec 20 degré partout donc vous avez fait le bon choix

        10.02 à 18h30 - Répondre - Alerter
      • "Des couches d’air qui isolent"... heu non pas trop.
        S’il n’y a pas d’isolation dans le grenier (au moins 30 à 40cm) je comprends mieux les 2500l de fioul.
        Il sera intéressant de voir la facture d’électricité au final...

        Au fait... électricité ecolo ou nucléaire ?
        Il faudrait au moins passer chez planete-oui ou enercoop ...

        13.03 à 13h48 - Répondre - Alerter
  • Pas bien malin de se chauffer à l’électricité
    Rendement minable quand il fait froid
    Pollution nucléaire et déchets laissé à nos descendants
    En fin de compte la pire solution et encore si nous n’avons pas à subir un accident
    Déjà que nous entretenons une guerre pour protéger nos ressources en uranium

    9.02 à 18h27 - Répondre - Alerter
  • Bonjour,

    Désolé de remettre le paquet là dessus, mais pour moi ce n’est pas le choix le plus pertinent. Je sais que c’est très facile à dire tranquillement assis devant son ordinateur, mais la priorité des priorités est d’économiser, vient ensuite la question du produire autrement.
    Je vous invite à lire les documents d’Olivier Sidler, en particulier celui-ci : http://www.enertech.fr/pdf/48/enjeu...

    Quelle est la surface habitable de votre logement ?
    Car 2 500 litres de fioul, c’est très important ! Les marges d’économie le sont sans doute tout autant !
    Je vous laisse lire le document de Mr Sidler, que je trouve personnellement passionnant !

    11.02 à 09h22 - Répondre - Alerter
  • Comme beaucoup l’ont déjà dit, la première démarche n’est pas de changer de chauffage mais de se pencher en tout premier sur l’isolation. Dans un logement mal isolé, le maximum de perte de calories se fait par le plafond. Oui l’air est un bon isolant mais à condition qu’il ne soit pas à moins 10°C par exemple. Je m’explique : l’air est un bon isolant s’il est pris entre 2 plaques de verre par exemple (double vitrage). Le plancher de votre grenier, si vous en avez un, est-il isolé ? Une bonne couche de laine de verre ou d’un autre isolant est nécessaire. Changer de moyen de chauffage c’est chauffer l’extérieur, le problème est que vous vivez à l’intérieur en hiver. Pour les pompes à chaleur : plus il fait froid, moins elles sont efficaces sauf pour la trésorerie de votre installateur ! Si votre mur, au nord, est froid, pourquoi ne pas envisager de l’isoler en priorité par l’intérieur. Ce n’est pas une solution miracle mais une amélioration que vous pouvez faire vous-même à moindre frais.

    11.02 à 10h44 - Répondre - Alerter
  • Comme beaucoup l’ont déjà dit, la première démarche n’est pas de changer de chauffage mais de se pencher en tout premier sur l’isolation. Dans un logement mal isolé, le maximum de perte de calories se fait par le plafond. Oui l’air est un bon isolant mais à condition qu’il ne soit pas à moins 10°C par exemple. Je m’explique : l’air est un bon isolant s’il est pris entre 2 plaques de verre par exemple (double vitrage). Le plancher de votre grenier, si vous en avez un, est-il isolé ? Une bonne couche de laine de verre ou d’un autre isolant est nécessaire. Changer de moyen de chauffage c’est chauffer l’extérieur, le problème est que vous vivez à l’intérieur en hiver. Pour les pompes à chaleur : plus il fait froid, moins elles sont efficaces sauf pour la trésorerie de votre installateur ! Si votre mur, au nord, est froid, pourquoi ne pas envisager de l’isoler en priorité par l’intérieur. Ce n’est pas une solution miracle mais une amélioration que vous pouvez faire vous-même à moindre frais.

    11.02 à 10h45 - Répondre - Alerter
  • La PAC c’est toujours du chauffage électrique !
    Utiliser une énergie "noble" pour faire de la chaleur, c’est dommage.
    Quand il fait vraiment très froid et très longtemps, cela ne convient pas, sauf si on est en mode géothermie.

    11.02 à 13h10 - Répondre - Alerter
  • je te conseille calculeo.fr pr voir combien de credit d impot du peux coupler avec le bonus ecologique : c est plusieurs centaines voir qq milliers d ’euros a recuperer pr ce genre de travaux

    11.02 à 19h54 - Répondre - Alerter
  • je te conseille calculeo.fr pr calculer combien de credit d impot tu peux coupler avec le bonus ecologique. Sur ce genre de travaux c’est plusieurs centaines d euros a recuperer voir qq milliers. Il faut commencer le dossier avant le debut des travaux cependant, et il faut que ceux ci soient fait par un professionnel.

    11.02 à 20h01 - Répondre - Alerter
  • des voiX ou des voiES d’amélioration ???? Faut-il en parler ou suivre son chemin ?

    12.02 à 22h29 - Répondre - Alerter
  • Bonjour . Cherchent sur Toulouse un professionnel de la pompe à chaleur...pourriez-vous nous donner les coordonnées du votre ?. En vous remerciant d’avance. Cordialement

    17.04 à 10h42 - Répondre - Alerter
  • C’est bien beau d’installer des poêles à granulés et de recycler son marc de café, mais le vrai premier pas c’est l’isolation de son logement. Un double vitrage, une toiture saine, des matériaux éco-friendly mais performants... c’est la clé !

    28.01 à 16h34 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité