publicité
Accueil du site > Actu > L’économie expliquée à mon père > Spéculer sur le blé, un business qui affame ?
L’économie expliquée à mon père

Spéculer sur le blé, un business qui affame ?

<-  Retour à l'article

De nombreuses entreprises se font du blé quand les prix alimentaires grimpent. Au risque d’ôter le pain de la bouche aux plus démunis ?

12 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • C’est que 40 % du maïs américain sert à produire de l’éthanol.

    Que le maïs américain pompe 70 % de l’irrigation et que la biodiversité des champs de maïs est proche de 1 : du maïs OGM.

    Alors qu’il suffirait d’optimiser les moteurs pour couvrir cet apport de 10 % d’éthanol

    26.08 à 11h08 - Répondre - Alerter
  • Tout est à réviser d’urgence ! Il y a certainement les spéculateurs à éradiquer, mais il y a surtout la planète qui réagit de + en + violemment aux viols et aux empoisonnements multiples de ses terres et de ses eaux...et qui exige 1 rapide et radical changement des pensées et actes en pratique imposée dans le Monde !
    " Ce qui me fait peur, ce ne sont pas les méchants...mais plutôt l’indifférence des autres", de M. L. King, me semble-t-il !

    27.08 à 10h49 - Répondre - Alerter
    • oui, vous avez raison et c’est fou comment les économistes se justifient en clamant que la spéculation est nécessaire. On peut affirmer sans l’ombre d’une doute que ces pratiques économiques ne devraient pas exister du tout.

      27.08 à 12h24 - Répondre - Alerter
    • je suis un peu naif mais la spéculation permet de gagner de l’argent à la hausse et à la baisse des prix (vente à découvert etc) donc il peut gagner sans problème quand les prix s’éffondrent ( put ) et la contrepartie (un autre spéculateur , le méchant ?) perd s’il a misé à la hausse lui .... merci de vos explications ...

      23.02 à 09h28 - Répondre - Alerter
      • Autrefois, la hausse et la baisse des prix dependent des aleas climatiques. Actuellement, cette variation est devenu rien d’autre qu’un yoyo entre les mains des actionnaires. Il n’y a jamais eu de gentil speculateur, mais des mechants calculateurs ou manipulateurs, toujours.
        La speculation est l’essence même du moteur du voleur.

        23.02 à 09h53 - Répondre - Alerter
        • moi j’attends un peu pour vendre ma maison car les prix montent dans ma région je veux faire grossir ma plus value des années 2000 - 2008 ,
          l’ autre se dépeche de vendre car les prix commencent à baisser ...
          un autre attends pour acheter la petite maison que les prix baissent ,
          c’est qui le méchant propriétaire ? ( l’équivalent de l’actionnaire )

          23.02 à 10h50 - Répondre - Alerter
          • Je vous laisse a votre questionnement car je ne márroge le droit de propriete que sur moi même, et je suis invendable. Je ne móccupe que de tous ces sans logis ( il y en a même parmi les salaries et les etudiants ) , cependant que des bâtiments entiers et sains restent scandaleusement vides, en attente de fluctuation juteuse par des gens comme vous . Et je ne vous repondrai plus

            23.02 à 11h02 - Répondre - Alerter
            • c’était un exemple ( je ne suis pas proprietaire) meme pas de mon corps car il appartient à dieu ( je plaisante ) ; vous connaissez bien des gens proprietaire d’une petite maison , des parents , grand parents , amis etc , essayer de les comprendre , demandez- leur ?

              23.02 à 11h44 - Répondre - Alerter
  • un business infâme oui !

    7.05 à 16h44 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité