publicité
Accueil du site > Actu > Opinion > Pourquoi il faut dire non aux gaz de schiste en France
Opinion

Pourquoi il faut dire non aux gaz de schiste en France

<-  Retour à l'article

Le gouvernement français laisse la porte ouverte à une future exploitation des gaz de schistes à condition de forer de manière plus sécurisée. Une attitude regrettable selon Nicolas Thierry, ancien coordinateur de l’équipe de campagne d’Eva Joly.

9 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • le mix entre :
    - énergies concentrées et encore abondantes : charbon, gaz naturel, hydraulique et nucléaire
    - énergies diluées et intermittentes(solaire et surtout éolien)
    - réduction drastique de la consommation énergétique et "confort" qui va avec.

    Pour info, la fracturation hydraulique existe depuis au moins 65 ans et est une technique utilisée ... dans la géothermie.

    Comme quoi en effet, l’argument le plus valable contre les gaz de schiste est bien le facteur climatique

    22.08 à 14h52 - Répondre - Alerter
    • Gaz de schiste : bientôt un feu vert du gouvernement ?
      22/08/2012 | 10:55
      Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault n’exclut pas d’autoriser l’exploitation des gaz de schiste en ayant recours à des méthodes moins polluantes que celle de la fracturation hydraulique. Cette question devrait être tranchée lors de la conférence environnementale qui se tiendra le 14 septembre prochain à l’initiative du gouvernement. « Tout sera mis sur la table », a déclaré le Premier ministre au micro de BFM-TV, y compris « les solutions qui pourraient exister (...) et qui ne seraient pas polluantes et dégradantes de l’environnement et de la qualité des paysages ».

      22.08 à 16h01 - Répondre - Alerter
      • lamoule : Yes We Can !

        selon Barack :"le gaz de schiste est une bénédiction".

        Alala les obamaniacs ...

        29.08 à 11h12 - Répondre - Alerter
  • la solution réside bien dans une réduction drastique de notre consommation en générale que se soit énergie ou autre, quand au changement climatique il est en marche tout ce que l’on peut faire sait tenter de limiter les dégats ce qui va être trés difficile par le fait que nous vivons dans une société qui prone la consommation a outrance et encourage le gaspillage de matiéres premiéres.

    22.08 à 17h02 - Répondre - Alerter
  • Le gaz de Schiste et son exploitation par fracturation hydraulique, n’est pas du tout une bonne solution, malgré le fait qu’elle soit utilisée depuis longtemps aux USA. Ces derniers ne sont pas un exemple en matière de respect de la nature. Notamment avec les OGM. A quand une enquête indépendante à long terme, sur leurs effets sur la santé des américains ? D’ une part cela augmente l’émission de CO2 et aggrave l’effet de serre et d’autre part, c’est nuisible pour les nappes phréatiques, déjà bien malmenées par ailleurs !

    L’eau est notre bien le plus précieux et va devenir de plus en plus rare. On ne peut plus prendre aucun risque avec les nappes ! On n’évitera les effets cataclysmiques de l’effet de serre, qu’en abandonnant progressivement, mais résolument les énergies fossiles. Sinon, dans quelques décennies, on n’aura plus que les montagnes pour faire vivre 11 ou 12 milliards d’individus... quel paradis !

    23.08 à 21h16 - Répondre - Alerter
  • Effectivement ce n’est pas qu’une question de mode d’extraction.
    Rien qu’avec les réserves conventionnelles (et notre mode de consommation), nous avons de quoi rendre trés difficile la vie de nos petits-enfants et même proche de l’impossible celle de nos arrières petits-enfants.
    Alors en plus, tenter d’accéder aux sources "non-conventionnelles" relève carrément du crime contre l’humanité. D’autant que ceux qui en souffriront le plus, seront ceux dont le mode de vie n’a pas pas besoin de toute cette énergie.

    Là encore, la position du PS est une offense au peuple, qu’il devrait servir, ainsi qu’à leur propre nom !

    24.08 à 10h47 - Répondre - Alerter
  • Les gaz ou pétrole de schistes prouvent bien que les compagnies énergétiques sont en crise ..... de manque ! Elles ont besoin de leur dose et ont de plus en plus de mal à en trouver. C’est un peu comme l’alcoolique qui après avoir fait tomber son verre sur la moquette, décide de récuperer son contenu avec une paille... Beau tableau n’est ce pas ?

    Il est grandement tant de reprendre les choses en main citoyen, les politiques gauche droite n’ont pas la force de se mesurer aux grandes multinationales, seul une dictature verte basée sur la bienveillance et l’empathie pourrait nous sortir de ce mauvais pas.

    Aujourd’hui commençons par mettre en place des opérations de transitions énergétiques à notre échelle et remontons les barreaux un par un.

    Alors tel Levy nous vaincrons notre Goliath.

    25.08 à 11h28 - Répondre - Alerter
  • « Effacée du logiciel de pensée »… Pourquoi écrire simple quand on peut écrire compliqué ?

    25.08 à 15h43 - Répondre - Alerter
  • Parce que voila

    24.09 à 12h38 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité