publicité
Accueil du site > Actu > Green People > La double vie de Robert Lion
Green People

La double vie de Robert Lion

<-  Retour à l'article

Cet ancien inspecteur des Finances et ex-patron de la Caisse des dépôts et consignations a été élu en novembre président de Greenpeace France. Un revirement ? Plutôt une voie parallèle, patiemment construite, qui fait cependant grincer quelques dents.

8 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Cet article est une pure horreur ! Banalisation de l’inconscience, mondanité : "Que choisir ? L’environnement ou ? oh bien ! et KKanas qui se réjouit de la simplicité de ce grand monsieur pour son utilisation sans chichis des toilettes sèches ! Il a fait mieux que certains écolos ! Non mais quelle pitié !Il lui faut la médaille d’or du caca écolo !
    Alors de 2 choses l’une, soit les infos sur état de la faune, de la biodiversité, de la pollution sont des mensonges, auquel cas je comprends ces opérettes, soit ce n’est pas le cas et alors ces gens sont gravement à coté de la plaque ! en tout cas ni les papillons, ni les abeilles, ni les scarabées, ni les libellules, ni les moineaux, ni...bref complétez la liste, ne diront merci à toute cette clique de vaniteux que j’emmerde ! et qu’ils saluent bien bas Monsanto, Cargill, Syngenta et autres bienfaiteurs de l’humanité, lorsqu’ils bruncheront de concert autour de quelques biscottes ou petits fours bio.

    30.03 à 18h44 - Répondre - Alerter
    • Je me réfère souvent au siècle des Lumières, aucun d’eux n’étaient de ma classe sociale et pourtant ils sont à l’origine de la révolution française. L’écologie n’est pas l’apanage de râleurs, il est même temps que cela change. Alors R Lion ? qu’on le laisse faire ses preuves.

      31.03 à 15h18 - Répondre - Alerter
      • "celle de militant écologiste entamée en 1992"

        Avancées à mettre à son actif ? depuis 1992 ? (mêmes petites) ?

        France : pays de petits marquis ; toujours dans les têtes.

        3.04 à 08h47 - Répondre - Alerter
    • mais oui, il fera le bon élève, bien propre sur lui et surtout ne dérangera personne : C’EST L’ESSENTIEL.

      Chavez lui vient de virer Cargill de son pays : oh le fasciste !

      En 2007, Après une pétition mis en place par 28 syndicats et associations : 3 millions d’italiens ont dit non aux plantes transgéniques : oh les fachos ! Nous ont a des gens comme ce gentil et brillant monsieur qui après avoir été dans l’équipe de ceux qui ont mis en place l’agriculture que l’on connait, se rachète une conduite, et vient se passionner chez les écolos, ceux qui vont pinailler 10 ans sur 0,9 ou 0,6 ou 0,5 (par exemple).Quelle tristesse ! mais bon en mêm temps reflet de notre société bien frileuse.La révolution ? dans 50 ans si on est pas transgénésé en mouton encore plus docile en chemin.

      3.04 à 08h44 - Répondre - Alerter
      • Cette double carrière me rappelle Edgar Pisani, ministre de l’agriculture de 61 à 66 qui a mis en place l’agriculture productiviste et en a des remords au point de les avoir écrit dans" Un vieil homme et la Terre"(Seuil, 2004) et" Vive la révolte !" (Seuil, 2006).

        Que n’a -t-il dit avant 2008 : « La PAC doit être supprimée » !

        Mais les hommes qui connaissent les rouages du système ont peut-être une chance de plus de le modifier ?
        Si Greenpeace est bien organisé, ils sauront nous dire rapidement si Mr Lion répond aux objectifs.
        Et puis les médias sont un contre-pouvoir, donc eux aussi à l’affut devront nous informer.

        Voir en ligne : http://cultiversonjardinbio.crowdvine.com/

        1er.08 à 21h49 - Répondre - Alerter
    • jakou le croquant : La double vie de Robert Lion

      Bien OK avec toi , Marc, le Lion est dans la bergerie....Mais exactement comme cet ancien du Commissariat à l ’ Energie Atomique(C.E.A.)Philippe Leconte qui dirige aujourd’ hui la NEF ...
      Remords d’ une vie de compromission et de ronds de jambes , infiltration discréte d’ une association qui avait un bateau nommé "Rainbow Warrior" avec un journaliste Fernando Pereira ?
      Reveille toi Fernando , ils sont devenus fous ...
      Par ailleurs , Lion a découvert les chiottes seches chez Kanas, mais il ne les a pas utilisées ; Il fait de l’ écologie "raisonnablement".

      Voir en ligne : Le lion dans la bergerie

      4.08 à 11h03 - Répondre - Alerter
  • Dans les années 70 il co-fonde la future Ademe

    Non, dans les années 70 il y avait la délégation aux énergies nouvelles, puis le commissariat à l’énergie solaire et début des années 80 l’Agence Française pour la Maîtrise de l’énergie. L’Ademe est beaucoup plus récente

    Martine Chartier
    rédactrice en chef, recyclage récupération magazine

    2.04 à 11h20 - Répondre - Alerter
  • Bravo ! voir également l’affaire des beaux sites, S° en promotion immobilière et la belle escroquerie suivie du non lieu de la cour pour la caisse des dépôt... à l’époque de Robert Lion. http://www.liberation.fr/france/010...

    10.04 à 22h36 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité