publicité
Accueil du site > Blogs > Les blogs > Media Circus, tant que dureront les médias jetables > Le Grand huit, à califourchon sur ma Peugeot
Media Circus, tant que dureront les médias jetables

Le Grand huit, à califourchon sur ma Peugeot

<-  Retour à l'article

« D’épisodes pluvieux » en « éclaircies », de Peugeot à la météo, les télescopages de l’actualité provoquent souvent des croisements fertiles.

3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Vous avez raison : il semble que la plupart des ’décideurs’ (ou ceux qui les conseillent, mais aussi nos amis les médias) ne sachent pas se poser les bonnes questions.
    "Est-il possible d’éviter la fermeture d’Aulnais ?", "Peut-on se passer de l’automobile dans les campagnes ?" pour ne citer que 2 titres d’articles ou questions posées ici ou là, alors que les vraies questions sont : "Comment les constructeurs peuvent contribuer à la mobilité de demain ?" "Mobilité en zone de faible densité, quelles solutions pour demain ?"....
    Je reste persuadé que si certains ont une réelle difficulté à se projeter dans l’avenir et à inventer un nouveau futur, beaucoup se complaisent dans un présent qui représente leur fond de commerce, qu’il soit automobile ou syndical...
    Mais cela n’explique pas tout : il est en effet réellement complexe de se projeter individuellement dans un futur incertain et pour lequel il faut faire preuve d’imagination et de capacité de dépassement. Dépassement de ses réflexes, pré-jugés, intérêts personnels....
    Au vu des réactions suite à l’annonce de PSA, on prend bien la mesure du trajet qui reste à parcourir : ils ne sont pas légion ceux qui ont profité de l’effervescence médiatique pour montrer le chemin : l’automobile individuelle privative va décliner irrémédiablement si elle n’évolue pas de manière significative : offre de services vers l’usage au détriment de la possession, offre de modèles évoluant vers la simplicité, légèreté, très faible consommation en particulier pour les trajets "locaux".
    Les constructeurs vont devoir changer (en partie) de métier... ou disparaître.
    Les utilisateurs vont devoir se désintoxiquer de la voiture et découvrir une autre mobilité.
    Les pouvoirs publics ont un chantier immense devant eux pour réinventer la ville : dé pollution, transports, re-verdissement, arrêt de l’étalement, décentralisation...
    Et tous ensemble, nous devons nous poser la question dans nos activités quotidiennes : est-ce durable pour moi, pour les autres, pour la planète...
    En attendant, pour vous déplacer, chaque fois que vous pouvez, enfourchez votre vélo !

    14.07 à 18h47 - Répondre - Alerter
  • En ce qui concerne la voiture, c’est l’usage que l’on en fait. EN ville bien souvent nous en avons pas besoin vu la distance à parcourir la marche à pied est bien plus agréable et fait un bien pour la santé. Pour le reste il n’est pas besoin d’avoir une grosse voiture et de surplus étrangère. Pour les grandes distance si pas chargé le train est préférable entre deux villes. Oublions pas les transports en commun pour se déplacer.

    16.07 à 17h30 - Répondre - Alerter
  • Super ces jeux de mots sur la pluie et le beau temps :p
    Parlant des actualités sur le secteur automobile, je me demande encore si ça vaut vraiment la peine de passer le code de la route

    3.09 à 14h34 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité