publicité
Accueil du site > Actu > Présidentielle > Marine Le Pen : « Je suis plus cohérente que les Verts »
Présidentielle

Marine Le Pen : « Je suis plus cohérente que les Verts »

<-  Retour à l'article

Climato-sceptique, la candidate à l’élection présidentielle pour le Front national tacle les énergies renouvelables et le bio. Pourtant, Marine Le Pen se voudrait écolo.

28 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Très intéressant et des questions très pertinentes, au moins ses positions sont claires, mais y aura t-il un entretien avec chaque candidat ? Enfin on connaitrait les propositions concrètes des candidats sur l’écologie, l’économie, l’europe (et la pac), la mondialisation...

    21.02 à 15h20 - Répondre - Alerter
    • Propos qui a le merite de la clarté et du bon sens ... et courageux

      Quand on pose les bonnes questions, on risque de trouver les bonnes solutions ...

      Ce qui n’est pas le cas de ceux qui pensent que la "loi du plus fort" ( experts, politiques, finance, mondialisation des échanges ... ) est une fatalité.

      8.03 à 07h35 - Répondre - Alerter
  • Madame Le Pen est pronucléaire, pense que les éoliennes ne servent qu’a brasser de l’air (on se demande pourquoi on en installe, pour faire joli surement),n’a rien contre monsieur allègre et son parti soutient bachar el assad.On est bien en face d’un parti démagogique d’extrème droite.Même si certaines de ses visions peuvent séduire ne nous y trompons pas, c’est de la démagogie pour prendre le pouvoir et après ....vont plus le lâcher

    21.02 à 23h15 - Répondre - Alerter
    • Je pense que beaucoup de personnes à la sensibilité ecolo sont aussi pronucleaires... Il ne faut pas generaliser. Je le suis personnelement, par défaut car les autres energies ne permettent pas, selon moi, de remplacer le nucleaire. Tout le monde n’est pas pour la decroissance donc pour ma part je ne souhaite pas reduire ma consommation electrique, raisonnable d’ailleurs, et je ne souhaite pas payer 2 à 3 fois plus cher l’electricité. Je pense qu’il faut un grand debat sur le sujet et ne pas eriger des verités unilateralement, ce que font trop souvent certains ecolos.
      Alors oui je suis de sensibilité ecolo et pro FN. Localisme, lutte contre le mondialisme, protection des espèces et des cultures, quoi de plus naturel pour ma part et quoi de plus logique dans mon choix politique. L’écologie au même titre que la charité ou la politesse (ce sont des exemples) ne sont ni de droite ni de gauche...

      24.02 à 22h04 - Répondre - Alerter
  • Elle assume et son raisonnement n’est pas dénué de bon sens sur bien des points. On est loin de la démagogie de certains qui font dans l’esbroufe avec tel ou tel Grenelle. Une interview équilibrée qui me renforce dans mes opinions.

    22.02 à 06h14 - Répondre - Alerter
  • Bravo Marine ! Je suis de tout coeur avec toi et d’accord avec tes réponses.

    22.02 à 08h45 - Répondre - Alerter
  • Moi je trouve inquiétants tout à la fois son discours, mais aussi les commentaires favorables à son endroit... et dommage qu’il n’y ait pas des lecteurs inquiets comme moi face à un tel discours !

    22.02 à 10h33 - Répondre - Alerter
    • Mieux vaut ne rien dire, ça ne vaut Même pas La PEN..
      Je pensais qu’elle allait se faire défoncer cette vieille moule, mais non apparemment.
      Je suis très inquiète des réactions mais je suppose qu’il y a des personnes qui viennent poster ici qui ne lisent pas vrmt Terra Eco..
      Laissons les s’exprimer, ils font parti du paysage, comme la vague qui revient éternellement et s’écrase..
      Allez, bon week end et haut les coeurs !

      25.02 à 12h26 - Répondre - Alerter
  • Le virus nationaliste est une maladie du sous-prolétariat qui n’y comprend plus rien. Ce personnage en profite,c’est son business et rajoute une couche d’âneries obscurantistes.

    22.02 à 10h49 - Répondre - Alerter
  • Votez Le Pen c’est demander le protectionisme de notre territoire (donc replis sur nous même), avec comme conséquence de mettre en danger d’autres pays comme la Chine. Taxer aveuglement les produits chinois qui ne respectent pas les règles sociales et environnementales ? Le résultat d’une telle démarche serait socialement et économiquement dramatique pour ce pays, alors que l’OMC (avec notre complicité) n’a pas fait son travail de contrôle depuis 20 ans. "On tape" toujours sur les autres sans se remettre en question.
    On fait quoi des risques de déplacements de populations/réfugiés économiques ?
    Pourquoi pas mettre en place sur 5 ans un plan de progression avec la Chine ? Tirer vers le haut nos partenaires économiques. L’europe est le premier client de la Chine. Un client a du pouvoir d’influence non à l’heure de la RSE ?
    Votez Le Pen, c’est vouloir le changement par le bas.
    Votez Le Pen, c’est ralentir la recherche, l’innovation, la technologie de notre pays.
    Le made in France n’est pas viable tel quel, nous devons penser local et cohérence. Ce qui m’attriste ce ne sont pas les propos du FN mais la récupération du Made in France qui réduit la réflexion des citoyens par d’autres candidats républicains. C’est stérile, et le partage des richesses ? Je finirais par rappeler ce que dit Stéphane Hessel, "non la mondialisation n’est pas coupable même si il faut l’humaniser et l’équilibrer". Je pense que les journalistes interwiever ont du se mordre plus d’une fois les lèvres face à cette incarnation d’idées d’un autre temps.

    22.02 à 11h37 - Répondre - Alerter
  • La tentation des solutions extrêmes et du repli sur soi apparaît toujours comme une lueur d’espoir en temps de crise... souvenons-nous bien des leçons de l’histoire, d’autres peuples il y quelques décennies ont cru voir cette lueur mais c’était une illusion, et le monde a plongé dans l’obscurité et l’inhumanité...
    La France n’est pas une île, au contraire elle est un acteur majeur de ce monde globalisé, qu’elle le veuille ou non. Pour cela, elle se doit de développer d’urgence une vision ambitieuse, incluant progrès social et écologique, et faire partie des pays qui montreront la voie pour sortir de la crise. Est-on toujours le pays des Lumières, ou est-on devenu celui de l’obscurantisme ??

    22.02 à 12h21 - Répondre - Alerter
  • @ martine 44 : rassurez-vous, vous n’êtes pas seule à être effrayer devant tant de médiocrité et d’incompétence. Et dire que ce genre de personne sera bientôt candidate à la présidence de la république française...

    Pour le reste, C du Le Pen dans les gènes. Alors face à une telle médiocrité, je n’aurai qu’un mot : no comment

    22.02 à 15h11 - Répondre - Alerter
    • finalement, à lire de telles conneries, j’en arrive même à penser que la diversité (en politique au moins) a aussi ses limites.

      Que de blabla et d’enfoncement de portes ouvertes. Pour ce qui est des mesures concrètes et vraiment réalistes, merci de repasser plus tard.

      Hélas, il reste encore les petits d’esprits, les ringards et les naïfs pour continuer à croire pareil discours.

      Vive l’éducation populaire !

      22.02 à 15h17 - Répondre - Alerter
  • Toujours aussi à côté de la plaque la Marine, et finalement au moins aussi dangereuse que son tortionnaire de père ...
    Aym

    22.02 à 16h36 - Répondre - Alerter
  • Les propos et propositions de Marine Le Pen sont très cohérents et il y a pas mal de choses qui sont bonnes à prendre. La sortie du Franc, en revanche, me fait peur. Mais je suis visiblement une ringarde et petite d’esprit selon green e motion puisque je ne fuis pas en criant attention au fascisme ! devant les propos de Marine Le Pen !! Parce que vous croyez que Hollande ou Mélenchon sont des saints et qu’ils sont désintérressés ?? Et bien vous êtes aussi ringard et petit d’esprit que les 20% qui votent Le Pen. Vous croyez que donner le vote aux élections locales à tous les immigrés n’est qu’un très belle intention et pas du tout une "jolie" façon de s’attirer les votes des enfants d’immigrés qui sont français et voteront à la présidentielle ? Vous êtes bien naïf vous aussi.
    Arrêtez d’essayer de nous faire peur avec la menace Le Pen que vous comparez à Hitler sans avoir le courage de le nommer : ça ne marche plus et ça agace beaucoup de monde, même ceux qui ne votent pas FN. Si la France en est là aujourd’hui, c’est le résultat des politiques de ceux qui, eux, ont gouverné, et mal gouverné depuis les 40 dernières années.

    23.02 à 11h34 - Répondre - Alerter
    • ah bon, j’ai écrit qlq part que Hollande et Mélenchon étaient la solution ???!!! Ravi de l’apprendre...
      Ne me faite pas dire ce que je n’ai pas dit. Quant aux propositions de MLP, à vos heures perdues, essayer d’en faire un programme fonctionnel et réellement opérationnel dans le monde dans lequel nous vivons.
      Non, vraiment, ça manque cruellement de sérieux. Et il n’y a bien que les naïfs pour croire qu’il "suffit" de fermer les frontières et imposer le retour au franc pour remettre la France sur pieds.
      Pour le reste, je m’abstiendrais de tout commentaire tellement ça n’en vaut pas pas la peine.

      23.02 à 15h04 - Répondre - Alerter
  • Moyen-âge, te revoilà !
    Bon, bon, quand on lit ce genre de discours, comment expliquer à ces personnes qu’ils ont tord et comment arriver un jour à les réveiller...c’est assez désespérant je dois dire !
    Avoir de tel propos et réussir même à remettre en question des faits scientifiques comme ceux prouvés par le Giec, ça revient à remettre en question le fait que la Terre est ronde !!
    Et oui, Madame Le Pen, la Terre est bien ronde !

    23.02 à 12h06 - Répondre - Alerter
  • L’immigration n’est qu’un épiphénomène.. 100 000 immigrés en plus ou en moins ne changera pas grand chose au problème... la proposition de lutte contre la mondialisation ultra libérale semble plus intéressante.. il faut obliger les français et les européens a consommer, quitte payer plus cher, ce qu’ils fabriquent eux mêmes.. et réduire l’exploitation des autres moins riches...
    En fait Marine élue présidente serait une véritable remise en cause de la Vème Republique.. et montrerait que le président ne sert à rien.. puisqu’elle n’aurait pas d’assemblée, ni de gouvernement...

    ça ne serait pas pire que ce qui nous attend avec un président-roi qui ne changera rien au problème et qui repoussera à plus tard la recherche de solutions... mais qui continuera à servir ses copains...

    25.02 à 22h32 - Répondre - Alerter
  • Que d’inepties !
    Mais cette interview a le mérite d’exister !
    Au moins, nous savons que :
    - Marine Le Pen se fout du réchauffement/dérèglement climatique
    - se fout des agriculteurs "bio"
    - se fout du danger du nucléaire
    - se fout des énergies renouvelables
    etc...
    Du coup, on peut choisir en connaissance de cause !!!

    27.02 à 11h38 - Répondre - Alerter
  • Les réponses de Marine Le Pen à vos questions ont au moins le mérite d’être claires et non électoralistes , que l’on soit pour ou que l’on soit contre .Cependant , votre article de repentir en dernière page m’a laissé perplexe : il est inutile de s’excuser lorsque comme vous le dites ,on respecte "l’honnêteté , l’équité et la conscience professionnelle qu’impose l’équilibre" .Ce méa culpa manque de courage .

    28.02 à 21h25 - Répondre - Alerter
  • La moitié des réponses est à côtés de la plaque, par exemple :

    Parlons agriculture. Que pensez-vous des circuits courts ?
    Le bio est une dictature, avec souvent des histoires de gros sous enrobées dans des bons sentiments
    (Ainsi les circuits courts ne seraient que bio, mais sait-elle seulement ce qu’est un circuit court, pourtant cela relocalise une part de notre alimentation)

    On doit faire la Politique agricole française au lieu de la Politique agricole commune
    ( vaste programme, la PAC en plus petit ?)

    Pour résumer, des propositions très superficielles illustrant une très mauvaise maîtrise des sujets, en particulier celui de l’agriculture. Les journalistes auraient gagné à approfondir les questions, parce qu’à part le couplet "l’étranger c’est pas bien" ça plane pas bien haut...

    1er.03 à 15h39 - Répondre - Alerter
  • Interview complaisante, avec peu de relance où Marine le Pen déroule son discours face à deux journalistes qui n’ose pas faire leur boulot/

    2.03 à 14h40 - Répondre - Alerter
  • Madame lepen surfe allégrement sur un fort pourcentage de français et de françaises qui n’ont que peu d’analyse politique clair et subisse l’actualité des catastrophes et les médias de masse .
    ils ne lisent pas la presse ou alors celle très orienté nationaliste et xénophobe .
    malheureusement pour eux,elle berne sont électorat et les bercent d’illusions et de clichés populistes.
    en bonne démagogue qu’elle est ,elle joue de ses esprits qui devraient s’émanciper de ces discours de haine qui dressent des populations entières les unes contre les autres surfant sur la peur de l’inconnue.

    votre article est intéressant,car il montre toute l’hypocrisie e t l’ignorance de cette candidate qui fera sans doute de 16 à 20%.
    qu’elle tristesse de vivre dans le pays des lumières ou beaucoup de gens semblent avoir éteins la leur ,oh pas pas par économie non ,par ignorance.

    alors que l’on a une candidate écologistes et humanistes à 3%/4% au mieux.
    Il y a des jours ,ou l’on désespère de l’espèce humaine.

    13.03 à 19h34 - Répondre - Alerter
  • Allègre et Le Pen (la fille de son père) : c’est du pareil au même...

    même esprit borné, étroit, "scientiste", même volonté de clouer au pilori des boucs émissaires , l’étranger, le juif, l’arabe,... pour l’une et l’écologiste "sectaire et gauchiste" pour l’autre, "révisionnistes climatiques" tous les 2...

    Allègre, ancien éléphant du PS, soutient aujourd’hui Sarkozy, demain il soutiendra Marine le Pen, c’est sur...

    15.03 à 15h19 - Répondre - Alerter
  • Elle est incroyable de bon sens ! Il n’y a pas à dire l’écologisme politique des Verts comparé à ses mesures concrètes c’est vraiment du blabla de bobo des villes ! En pointant du doigt l’ultra-libéralisme, le libre-échangisme intégrale, elle touche là au véritable cœur idéologique du système ! Puis elle ne se laisse pas bouffer du cerveau par le GIEC (ou GIEC Gate) pour nous imposer le nouveau système totalitaire et collectiviste dit de "développement durable" que prône l’ONU et le Club de Rome ; ses malthusiens eugénistes qui voudrait bien se débarrasser d’une bonne partie de l’humanité en instillant dans un premier temps une éthique verte anti-humaniste et en culpabilisant l’humanité avec leur religion du pseudo réchauffement climatique, du mur écologique qu’eux ne veulent pas éviter. Tout ça pour préserver surtout le système inégalitaire et les bénéfices qu’ils pourraient dégager en fixant les prix des matières premières par un cartel de "gouvernance mondiale".
    Je suis fier qu’on est encore des politiques avec un véritable niveau de conscience politique, maintenant vu certains commentaires le problème c’est surtout les incultes et ignorants conditionnés par le système et les lobbies ou partis verts dévoyés par l’anti-nucléarisme primaire (cela certainement au service de l’industrie pétro-chimique dont il ne propose là jamais la pur et simple interdiction !).

    28.04 à 19h35 - Répondre - Alerter
  • claude allegre a raison lez réchauffement climatique existe mais il provient de cycles millénaires qui n ont rien à voir avec la pollution de la plannete ......17 sur 300 co2
    et marine le pen n a rien a voir la dedans mais elle est cohérente........ c est élémentaire mon général

    16.04 à 18h00 - Répondre - Alerter
  • Ridicule mais dangereuse, comme Trump.

    22.04 à 03h47 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité