publicité
Accueil du site > Actu > Société > Comment on accapare les terres de l’Afrique
Société

Comment on accapare les terres de l’Afrique

<-  Retour à l'article

Les terres coutumières, gérées localement, sont une porte ouverte à l’arrivée d’investisseurs étrangers en mal d’espace pour développer un juteux business agricole.

2 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • expropriation de terres collectives, ça ressemble cruellement à l’expulsion des indiens d’Amérique, non ?
    C’est vrai, là on ne les scalpe pas, on se contente de les faire crever de faim. Ce qui est parait-il encore plus atroce.
    j’ai dit "faire" et pas "laisser" crever de faim, parce que je répète bêtement ce que dit Jean Ziegler, un homme magnifique nettement plus documenté que moi sur le sujet.
    Et, comme nous nous indignons de nos ancêtres colons américains, nos arrière petits enfants (parce que je suppose que l’humanité tiendra jusque là, pour mettre une note d’optimisme dans mon post) se demanderont comment on a pu faire, ou laisser faire ça.

    8.02 à 22h01 - Répondre - Alerter
  • Il y avait en Afrique une sage maxime qui disait "la terre appartient à nos enfants" ; Cette affirmation coutumière, non seulement rendait la terre inaliénable, mais obligeait aussi à l’entretenir pour être transmise fertile à ses enfants.
    Évidemment notre ’civilisation’ faite de violence et de lois ne connait que la loi du plus fort et impose son Droit... qui ne respecte pas forcément celui des populations agraires qui vivent dans la tradition orale. Ainsi, un bout de papier contre une poignée de dollars peut évincer n’importe quelle population de ses terres ! Et les ’investisseurs’ ne s’en privent pas, hélas.
    L’idéal serait que les Nations Unies reconnaissent de manière officielle les Terres Coutumières d’Afrique et accorde ainsi un Droit inaliénable aux populations locales. Ainsi les ’investisseurs’ ne pourraient plus exterminer des ’indigènes’ pauvres, faibles et illettrés, mais devraient affronter la puissante ONU pour légitimer leur action.

    14.02 à 16h56 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité