publicité
Accueil du site > Actu > Les dessous des multinationales > Colgate délocalise ses bénéfices
Les dessous des multinationales

Colgate délocalise ses bénéfices

<-  Retour à l'article

Il y avait les délocalisations d’usines. Voici les délocalisations fiscales. Mode d’emploi chez Colgate-Palmolive.

5 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • A propos des prix de tranfert, il existe un très bon document du ministère :

    http://www2.impots.gouv.fr/document...

    Cordialement

    T.V.

    Voir en ligne : http://www2.impots.gouv.fr/document...

    16.07 à 14h54 - Répondre - Alerter
  • "Quant à la participation aux bénéfices des salariés, d’un montant de 8,7 millions d’euros en 2003, elle est réduite à néant depuis 2005. Logique puisqu’il n’y a plus de bénéfices."

    En tant que salarié de l’entreprise, je tiens à démentir cette affirmation.
    Les critères d’intéressement ont été revus pour tenir compte de ce changement majeur dans l’organisation de l’entreprise. Les salariés n’ont pas perdu.

    3.03 à 09h30 - Répondre - Alerter
  • Je crains que d’autres entreprises n’aient adopté la même attitude. Ayant passé un entretien d’embauche chez Unisys, fabricant de matériel et société de services informatiques (de positionnement similaire à IBM), j’ai appris avec étonnement que les salariés de la filiale Française ne touchent aucune participation / intéressement. Non que l’entreprise aille mal, mais parce que le siège américain organise la compatibilité de ses filiales pour qu’elles soient déficitaires. Ainsi, tous les bénéfices vont au siège, les salariés n’en voient pas une miette et... l’État Français se trouve vraisemblablement dépossédé des revenus liés à l’impôt sur les sociétés...

    Jusqu’où ira cette descente aux enfers qui tire les profits vers le haut et les conditions de travail vers le bas ? La mondialisation ne sert que les dirigeants et il serait grand temps que nous, salariés, fassions connaître notre voix.

    18.02 à 18h47 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité