publicité
Accueil du site > Actu > Énergie > Le diesel dans le collimateur de Bruxelles
Énergie

Le diesel dans le collimateur de Bruxelles

<-  Retour à l'article

La Commission européenne a présenté un nouveau projet de taxe carbone prenant en compte à la fois les émissions de CO2 et la valeur énergétique du produit. Transporteurs routiers et constructeurs automobiles s’inquiètent déjà.

1 commentaire
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Pour 1kWh fourni par un agrocarburant, il faut 0.7 à 0.9 kWh fossiles sous forme d’engrais et pesticides de synthèse, transport, pertes à la transformation. Et bien plus de CO2 si les terres de production proviennent de la déforestation, ce qui est en général le cas puisqu’il faut bien maintenir les surfaces destinées à l’agriculture vivrière.

    Qu’ils restent considérés comme neutres en CO2, même sous prétexte qu’il y a dans le lot des agrocarburants de 2e et 3e génération, fait froid dans le dos ; surtout avec + 36% pour les prix des produits alimentaires en chiffre du jour.

    Ah, ces lobbys qui nous gouvernent...

    18.04 à 18h39 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité