publicité
Accueil du site > Actu > Mobilités > Aéroport de Nantes : faut-il faire machine arrière ?
Mobilités

Aéroport de Nantes : faut-il faire machine arrière ?

<-  Retour à l'article

L’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ? Il devrait bel et bien sortir de terre d’ici à 2017. Il n’empêche, certains candidats ne cachent pas leur opposition à ce chantier. Et vous qu’en pensez-vous ?

3 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Alors que nous avons déjà franchi le pic pétrolier je trouve ça complètement ahurissant que l’on propose encore de construire de tels équipements bientôt inutiles.

    Et comme souvent de nos jours, les "responsables" qui prennent aujourd’hui les décisions ne seront plus là lorsqu’il faudra en payer les conséquences (écolo mais aussi financières).

    C’est une honte.

    27.03 à 04h02 - Répondre - Alerter
  • C’est une véritable gabegie financière... quand en plus on voit à quels sommets monte le prix de l’essence ! je suis scandalisée depuis des années par ce projet ; je pense qu’à terme, et compte tenu de l’augmentation continuelle du prix du carburant, cet aéroport va devenir un aéroport fantôme, comme un autre, je crois, en Espagne... et c’est l’argent du contribuable qui va être fichue en l’air !

    27.03 à 20h47 - Répondre - Alerter
  • Avec ce projet ce n’est pas un bond en avant mais un incroyable bond en arrière dont il s’agit. C’est un projet de gloriole, d’Image.
    Il y a déjà 14 aéroports dans le grand Ouest. Celui d’Angers-Marcé est sous-utilisé. Pourtant à l’époque, il a été démontré son caractère incontournable, obligatoire faute de quoi, c’est le Moyen-âge qui allait frapper à notre porte.
    Un concept novateur serait peut-être d’étudier la mise en synergie des aéroports déjà existants comme Rennes, Nantes et Angers. 3 aéroports aux pointes d’un triangle de 100 Kms de côté. Encore faudrait-il que les Cci mettent leurs égo de côté et songent à créer un Pôle unique de compétence.
    Il est par ailleurs faux de dire que les avions sont "obligés" de survoler la ville. Les pilotes le savent et le disent. Ils font ce qu’on leurs dit de faire. Enfin des études ont démontré que des aménagements sont possibles à moindres coûts sur Nantes Atlantique comme une autre orientation des pistes. De même que le tramway qui devrait (aurait du) être prolongé sur le petit km qui le sépare de l’aéroport.
    Les détracteurs du projet ne sont ni des rêveurs ni des anarchistes inconséquents. Ce sont d’abord des citoyens de tout bord qui demandent, arguments à l’appui, que l’on pense autrement, que des projets pareils ne soient pas conçus et imposés comme une (grosse) aubette de bus au coin de la rue sur un paradigme des années 60.
    C’est une incroyable folie dépassée, anachronique jusque dans son parking pour .......11000 bagnoles (en gros 60000m2 de bitume)même s’il est prévu de le diviser en parcelle avec des haies pour faire bocage mais ce n’est que de l’habillage.

    4.04 à 10h28 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité