publicité
Accueil du site > Actu > Conso > Faut-il encore acheter des jouets à Noël ?
Conso

Faut-il encore acheter des jouets à Noël ?

<-  Retour à l'article

Cette année, vous êtes tenté(e) de ne pas déposer de joujoux tout neufs au pied du sapin. Mais est-ce une bonne idée ? Avez-vous peur d’une crise de nerfs du petit neveu ? Est-ce acceptable socialement ? Dites-nous tout.

16 commentaires
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
  • Cette année tous les cadeaux des enfants viennent d’achat de seconde main, je m’y suis prise dès octobre. Et pour les adultes des places de théatre ou des restaus. Restent les grands-mères qui ont du mal à ne pas acheter neuf et beaucoup de choses, il faut rester patient et continuer à expliquer... pour les prochaines fêtes.

    15.12 à 21h20 - Répondre - Alerter
  • bavarde : Comme quoi...

    La référence aux cathos de fab17 me fait sourire... J’ai été élevée de cette façon-là, et à l’époque, ça faisait beaucoup ricaner. En gros c’était : Noël a un avant tout un sens au moins sprituel (dans ce cas religieux), des cadeaux oui, mais de façon modérée, du temps pris pour que les enfants confectionnent des bricoles à toute la famille, des lettres pour remercier chaque personne qui vous avait offert quelque chose, le regard tourné vers les autres, la récupération des paquets cadeaux, et tout autre geste qui aille dans le sens du non-gaspillage (pas de guirlande électrique et les mêmes boules sur le sapin depuis des années et des années :)), divers petits rituels qui donnent sa saveur à la fête, etc. Toute chose qui passaient souvent pour tellement ringardes ! Ah ces radins de cathos !

    A part ça il me semble qu’il ne faut pas tomber non plus dans trop d’austérité pour cette fête : de la modération oui, mais ça reste une fête, avec ce qu’elle suppose d"extraordinaire". J’ai connu, dans mon entourage, des Noël qui frisaient le peine-à-jouir... Je suis 100% d’accord avec Ingrid Hélène : si les enfants ne sont pas gavés de cadeaux le reste de l’année, je ne vois pas où est le mal à les gâter un peu ce jour-là. Avec du recyclé pourquoi pas, au contraire... Mais j’avoue que c’est un jour où je n’ai pas envie de faire du militantisme dans ma famille, juste de faire un peu plaisir sans trop la ramener. Tout le monde n’étant plus aligné sur le type de Noël décrit plus haut, je me vois mal sortir, spécialement à cette occasion, mon refrain écolo qui pourrait passer pour bien moraliste. J’essaierai plutôt d’amener progressivement la fête vers autre chose, en organisant des petits ateliers avec mes neveux et nièces, en préparant une petite pièce avec eux, afin que progressivement l’épisode cadeaux devienne moins envahissant, et que chacun finisse par convenir qu’en faire moins sur ce chapitre ne serait pas une mauvaise chose.

    8.12 à 10h31 - Répondre - Alerter
  • smarties : sobriété

    Soucieuse de l’impact social et environnemental de mon comportement, j’ai aussi réfléchi aux cadeaux de noël que je vais offrir cette année.
    Pensant m’éloigner de la société de consommations excessive et souvent irrespectueuse des Hommes et de l’environnement, j’ai donc l’intention d’offrir des herbes aromatiques ou infusions produites dans ma région à mon frère cuisinier amateur et à ma mère qui ne peut pas boire de thé noir, des semences kokopelli à mon frère apprenti jardinier, du miel de sapin qui ravira les papilles de mon gourmand paternel, des bonbons de la fabrique voisine pour mon petit frère, un livre relatant l’expérience d’une entreprise "responsable" que je veux faire découvrir à un ami, etc. Des petites choses, évocatrices de plaisirs de la vie quotidienne que je partage avec mes proches. J’espère que ces attentions leur feront plaisir (car n’est-ce pas l’essentiel des cadeaux de noël ?).

    7.12 à 20h11 - Répondre - Alerter
  • Les cadeaux, c’est pour faire plaisir... pour celui qui reçoit, mais aussi celui qui offre. Or on entend beaucoup de gens qui soufflent en se disant qu’il VA FALLOIR ACHETER des cadeaux, le calvaire... les magasins, les grandes surfaces, la queue pour les papiers cadeaux qui seront déchirés en 3 s et envahiront la poubelle.... et pour peu que le cadeau finisse dans un tiroir ou au fond d’une armoire...
    Alors stop !! faisons PLAISIR en OFFRANT des cadeaux qui seront appréciés : un bon panier repas à partager avec des produits locaux dont on n’a pas l’habitude de manger pour les grands-parents, un bon maison pour un week-end en amoureux pour la soeur et son fiancé, un cadre photo décoré maison avec une photo du petit dernier pour les parents, un jouet dont le fils de la collègue ne se sert plus mais qui est comme neuf pour bébé... Le tout emballé dans du papier brouillon décoré avec des feutres, des boîtes de chaussures avec du collage de serviette en papier : on passe du temps à faire les cadeaux, et pas juste un passage en caisse....
    et ne pas oublier le gâteau maison distribué aux sans-abris la semaine de Noël.
    PARTAGE et AMOUR pour cette fête lumineuse !!

    7.12 à 14h04 - Répondre - Alerter
  • Anonyme : Hmmm...

    Nous avons acheté pour notre fille de 20 mois des jouets en bois fabriqués dans le Jura. Avons donné des recommandations en ce sens à nos familles. Sinon, des livres éducatifs.

    7.12 à 13h09 - Répondre - Alerter
  • Bonjour ,

    Sans opter pour le fait maison car le temps me manque avec mes trois enfants et celui de mon homme , le troc me semble une bonne option....Quand on voit tous ces jouets jetés alors qu’ils pourraient avoir une seconde vie...De toutes façons je suis pour la décroissance et justement je n’ai pas les "moyens financiers" et je n’ai pas envie de les avoir...

    Je pense par exemple à l’activité que je veux développer , je ne ferais pas payer en argent...Je vis dans une région où l’on échange beaucoup...Poulet contre patates et fruits contre du pain par exemple...Les vêtements même combat , je ne changerais de vie pour rien au monde , pourtant j’ai été plus que consommatrice malgré moi et pure parisienne ( de banlieue ihihih)..

    Si c’est pour faire maison en achetant la matière première à mon sens ca n’a plus de sens !!

    Le sapin , on a été le chercher en forêt , et déjà le fait de scier un arbre ca m’a fait mal au coeur puisque oui l’arbre vit , du coup quand on va le prendre soi même , même si c’est souvent plus qu’interdit , on a vraiment conscience de l’acte en lui même ( ou pas ça dépend des gens) , du coup il est là , vide , je ne sais pas encore comment et avec quoi le décorer...Des épluchures d’orange séchées par exemple héhé (non je plaisante là ! Quoique...)

    En tout cas , je pourrais en parler et en parler encore , mais bébé hurle de faim alors passez de Bonnes fêtes sans trop trop consommer....Et échanger le plus possible , la période de Noël est propice à cela non ??

    7.12 à 12h27 - Répondre - Alerter
  • Cheveux de lin : Question d’équilibre

    En tout cas, je vois de plus en plus de personnes qui fabriquent des choses elles-mêmes pour Noël : petits bijoux, cadres, mozaïques... Il y a aussi les cadeaux "non matériels" comme une séance de massage ou une place de spectacle - ça fait toujours plaisir.
    Mais pour les enfants, il y a des "jeux stars" auxquels on peut difficilement échapper : camion ou tracteur vers 2 ans pour les garçons, robe de princesse vers 5 ans pour les filles... Il faut juste trouver le bon équilibre et ne pas frustrer nos bambins !

    7.12 à 12h02 - Répondre - Alerter
  • les cathos ont une réflexion saine et riche d’enseignement par rapport à ce sujet

    http://www.noel-autrement.org/

    7.12 à 11h28 - Répondre - Alerter
  • Sur Gamersgate comme sur Steam, vous pouvez avoir la joie de télécharger des jeux, sans payer pour le packaging et en impactant moins la planète. Et puis, avec un choix monstrueux, des prix bien amaigris et une part accrue de ce "prix" qui part directement aux développeurs, ces plates-formes appartenant à des firmes de jeux vidéo, les états d’âme se feront moins sentir. Petit plus écolo pour Gamersgate : il n’y a pas nécessité de garder la connexion Internet activée de façon systématique pour jouer à ses jeux.

    7.12 à 10h54 - Répondre - Alerter
  • voici le mail que J’ai envoyé à ma famille le 25 novembre, suite à la piqûre de rappel de " Solutions locales pour un desordre global" de Coline Serreau et de la tres belle animation " The story of stuff" de Annie Leonard.

    .................a ma famille, le 25 nov. 2010..................

    Chere famille, cher parrains et marraine, et parents de mon filleul

    Avant noel et ses cadeaux par milliers.
    regardez ce petit film (choisissez votre langue pour les sous titres)
    http://www.storyofstuff.com/interna...
    Tout le monde commence a s’interroger sérieusement sur les objets et la consommation d’objet qui ne rende pas particulièrement heureux.

    Alors essayons de faire un noel sans plastique, sans emballage et suremballage et encore un emballage.
    Sans produit chimiques nocifs, du sapin à l’assiette.
    En rendant nos enfant heureux avec des choses simples, du temps pour se balader avec eux, des activités (fabriquer un sapin avec des cartons trouvés dans la rue), de la patience pour réaliser le repas avec eux, etc.... je vous laisse inventer la suite.

    C’est, pour moi, le plus beau cadeau que l’on puisse leur faire. moins de polluant, plus de plaisir.

    Trouvons des solutions
    De mon coté je demande au pere noel de ne pas m’offrir de cadeaux manufacturés.

    M.

    .................

    Autour de moi tout le monde semble heureux et curieux de réfléchir à ce noël. Le menu est en discution...

    je vous souhaites plus de plaisir, plus de temps à partager avec vos proches !
    use the force

    1000personnes

    7.12 à 10h48 - Répondre - Alerter
  • Voilà : ce matin même je me posais la question des cadeaux de Noël...
    Est-t-il possible de s’émouvoir pour le milliard de personnes qui meurent de faim et EN MÊME TEMPS se bousculer dans les grandes surfaces pour "s’arracher" saumons farcis d’hormones et antibiotiques ? Verser une larme devant les images dramatiques de réalisme d’enfants déchiquetés par les guerres, qui augmentent le PIB des pays "riches", c’est à dire nous, à cause des ventes des armes et EN MÊME TEMPS remplir nos caddies de jouets chinois faits par des enfants ?
    Ou dire et redire que le "nouveau temps" est arrivé (news age), où l’Amour et le partage rayonnent dans nos cœurs et EN MÊME TEMPS contribuer au marketing des marchés de Noël ?
    J’avoue que ce matin je me sens un peu déséquilibrée entre l’idée de proposer à la famille de donner le budget de Noël à Haïti ou à l’Unicef et l’envie de prendre l’avion (oui j’ai bien dit le POLLUANT avion) pour un pays où on ne fête pas Noël...(ça existe ?).
    BREF, tout ça pour dire que je ne répondrai pas à la question "Faut-il encore acheter des jouets à Noël ?"Mais juste partager avec vous nos contradictions !

    7.12 à 10h30 - Répondre - Alerter
  • Il est vrai que je n’ai pas envie d’envoyer peluches ou poupées à ma petite fille d’un an habitant en Suède. A Nöël j’envoie des livres, (des jouets elle en a), et je suis une adepte des beaux livres dont elle tournera les pages et qui lui donneront envie de faire des décos de Noël, qui feront marcher son imaginaire...

    7.12 à 09h24 - Répondre - Alerter
  • Ainda : occasion

    Cette année, j’ai réussi à braver la pression familiale pour acheter un camion de pompiers playmobil d’occasion !!
    Mon porte-monnaie me remercie, un enfant qui vendait ses vieux jouets aussi... et mon neveu est ravi !!!
    ce n’est qu’un début...

    7.12 à 09h20 - Répondre - Alerter
  • Des cadeaux à Noel pourquoi pas. Tout est question de dosage. Il y a un moment où trop c’est trop.
    Mais je pense qu’il y a aussi un problème sur les petits cadeaux achetés toute l’année. Les gadgets avec les magazines entre autre. A force d’avoir des cadeaux tout le temps, les enfants ont-ils le même plaisir à ouvrir ceux de Noel ? Que est le rapport à la consommation des enfants ?

    7.12 à 09h14 - Répondre - Alerter
  • céline : vive noel

    bonjour,
    maman de deux petits bouts , je ne peux pas couper aux éternels cadeaux de noel. pour ma part je suis prête à acheter des jeux plus écolos (ça se démocratise), des jouets d’occasion , etc.. mais faire comprendre à mon entourage, aux grands parents, c’est beaucoup plus difficile.
    il y a encore une image négative des jouets d’occasion pour de tels évenements.
    j’ai pu voir l’émission diffusée sur la 3 lundi soir sur le plastique , franchement il faut que cela change. nos enfants auront de jolis cadeaux pour le noel de leur enfance et un gros cadeau empoisonné quand ils seront adultes, nos poubelles.

    céline

    7.12 à 08h41 - Répondre - Alerter
  • Première chose à bannir : les jouets avec piles. En plus, le son est réglé toujours trop fort : à croire que les ouvriers qui les fabriquent en Chine sont devenus sourds à force de les entendre (ça ne m’étonnerait qu’à moitié).
    Ensuite, je cherche soit le cadeau éducatif, fabriqué en UE au moins (je suis tombé sur un Dinosaure en kit Bioviva) soit un cadeau d’occasion. Sans complexe et sans remords. Ma fille héritera ce Noël de la vieille armoire de poupée faite par mon Grand-Père, mais est-ce encore de l’occasion ?
    Enfin, pour le papier cadeau, j’ai décidé d’arrêter l’achat d’emballage spécifique. Même dans les magasins le refuse. Et je leur dis que j’emballe avec du journal. En évitant si possible les pages nécro ! On me regarde comme une bête curieuse mais je lis ensuite dans leur regard un "c’est pas bête" !.

    7.12 à 08h21 - Répondre - Alerter
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité