publicité
Accueil du site > Actu > Green People > Surikat : à la mode éthique et égyptienne
6-12-2007

Surikat : à la mode éthique et égyptienne

Taille texte
Surikat : à la mode éthique et égyptienne
 
Claire Gallon, une jeune nantaise, a créé en juillet 2007 une entreprise de vêtements biologiques et équitables.
SUR LE MÊME SUJET

Suricate : petit animal d’Afrique australe qui, tel une vigie du désert, se dresse sur ses pattes arrières pour scruter l’horizon. Surikat : jeune entreprise nantaise de vêtements éthiques, bio et équitables. "J’aimais bien l’idée de sentinelle, c’est pour ça que j’ai choisi ce nom." s’explique Claire Gallon. Cette jeune nantaise de 27 ans rêvait de créer sa propre entreprise. C’est chose faite depuis juillet 2007. Mais, elle voulait également que ce soit en cohérence avec ses convictions : un commerce plus juste, basé sur une filière bio et équitable. "Parce que pour moi, l’un ne va pas sans l’autre."

Ses tee-shirts, sweats et autres polos sont confectionnés près du Caire en Egypte [1] à partir de coton issu d’une filière biologique et équitable. Une fois la Méditerranée franchie, reste à apposer l’imprimé sur les tee-shirts. Mais attention, il ne s’agit pas d’une sérigraphie quelconque. Les encres utilisées ne contiennent ni plomb, ni métaux lourds. Le textile final est anallergène. Ce risque nul pour la santé est certifié par l’association Oeko-Tex, un label textile écologique.

Les clients de Surikat ? Des particuliers, des entreprises ou des associations généralement déjà concernés par les questions écologiques. Encore aujourd’hui, le principal frein au développement du commerce bio et équitable vient de la méconnaissance des personnes sur le sujet. "Il m’est arrivé qu’on me demande si un tee-shirt bio était un tee-shirt biodégradable." raconte-t-elle. L’ambition de Surikat est de mettre les produits bio et équitables à la portée de tous. "C’est pourquoi les prix restent abordables et nettement en dessous de la moyenne dans ce domaine." Rendez-vous devant les cabanes du marché bio et équitable de Nantes, place Sainte-Croix jusqu’au 24 décembre.

Merci de rendre visite à Capital-risqueur.tv, qui consacre un dossier aux entrepreneurs du développement durable.

[1] Surikat développe également, avec l’association NAPCE, une filière d’accessoires équitables en provenance de coopératives égyptiennes. Voir le site www.fairtradeegypt.org

Sources de cet article

Le site de Surikat Company

Le dossier développement durable de Capital-risqueur.tv

Faites réagir vos proches, diffusez l'info !
Vous aimez Terra eco ? Abonnez-vous à la Newsletter
TOUS LES COMMENTAIRES
COMMENTAIRES SÉLECTIONNÉS
RÉPONSES DE LA RÉDACTION
Trier par : Plus récents | Plus anciens
Affichage : Voir tout | Réduire les discussions
Soyez le premier à réagir à cet article !
PUBLIER UN COMMENTAIRE

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • Se connecter
  • Créer un compte

publicité
publicité
publicité
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
publicité